M. Chami appelle les entreprises chinoises à investir dans le secteur automobile...

M. Chami appelle les entreprises chinoises à investir dans le secteur automobile au Maroc

309
0
PARTAGER

Le Maroc est une plate-forme pour la production automobile qui offre aux investisseurs des opportunités gigantesques et un accès au marché local, en pleine croissance, et aux marchés africain et européen, a souligné le ministre dans une déclaration à la MAP en marge du forum sur l’investissement sino-marocain, organisé du 18 au 19 janvier.

M. Chami a indiqué que le Maroc est un marché en forte croissance, précisant que les ventes de voitures ont doublé entre 2005 et 2008 pour s’élever à 120.000 véhicules, avec une croissance potentielle future pouvant atteindre les 240.000 véhicules d’ici 2015.

M. Chami a relevé que le Royaume deviendra un pays de production automobile majeur en Afrique du Nord en 2012 avec l’entrée en fonctionnement de l’usine Renault à Tanger, créée pour un investissement d’un milliard d’euro et visant à atteindre une capacité de production de 400.000 voitures par an.

Le Maroc offre des infrastructures et des services de classe mondiale, une main-d’œuvre qualifiée et à coût compétitif, un soutien en matière de formation et des mesures incitatives attrayantes dans les zones franches, a affirmé le ministre.

Des représentants des entreprises chinoises, telles que Great Wall Motors, Geely, Zongshen, Sinotruk, Fawaic, Jacàetc, et des sociétés marocaines comme Kia et Mifa ont participé à ce forum de deux jours, organisé par l’Agence marocaine pour le développement des investissements.

Outre le secteur automobile, le forum s’est penché sur un large éventail de secteurs, notamment ceux de l’énergie, des télécoms, du textile, de l’agro-alimentaire et des composants électroniques.

Les fédérations, associations professionnelles, entreprises marocaines et chinoises, principales institutions publiques chinoises, y compris des représentants du ministère du Commerce, du Fonds de développement sino-africain, de la Banque de développement de Chine et du Conseil chinois pour la Promotion du commerce international, ont pris part à ce forum.

 

Commentaires