M. Fassi Fihri souligne la nécessité pour l’ONU d’élaborer un « Agenda pour...

M. Fassi Fihri souligne la nécessité pour l’ONU d’élaborer un « Agenda pour la Médiation »

140
0
PARTAGER

Au cours de cette réunion co-présidée par le ministre turc des Affaires Etrangères, Ahmet Davotoglu, et son homologue de Finlande, Erkki Tuomioja, M. Fassi Fihri a indiqué qu’il convient de renforcer « qualitativement le rôle de l’ONU dans la médiation, de par la légitimité et l’universalité qui caractérisent l’action diplomatique multilatérale ».

« Les efforts du Secrétaire général des Nations unies allant dans le sens de l’amélioration de ses bons offices et vers un rôle plus grand pour la diplomatie préventive sont à louer » a-t-il souligné.

A ce titre, M. Fassi Fihri a fait observer que la conjoncture internationale exigeait l’élaboration d’un « Agenda pour la Médiation » qui passerait par une meilleure coordination des efforts internationaux et la « démocratisation de la pratique de la médiation » à travers une plus grande ouverture vers les sociétés civiles.

Le ministre s’est dit aussi convaincu que le renforcement des capacités dans le domaine de la médiation passe par l’émergence et la formation d’une nouvelle génération de médiateurs appelés à tirer profit de la riche expérience acquise par des médiateurs internationaux reconnus.

Ont également pris part à cette réunion, le Président de l’Assemblée générale des Nations unies, les Secrétaires généraux de la Ligue Arabe et de l’Organisation de la Coopération Islamique et les Ministres des Affaires Etrangères de Suède, d’Indonésie, de Norvège, d’Irlande, de Belgique et de Tanzanie.

map ______________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires