M. Klimke : l’initiative d’autonomie constitue une bonne base pour les négociations...

M. Klimke : l’initiative d’autonomie constitue une bonne base pour les négociations autour du dossier du Sahara

206
0
PARTAGER

« Le Maroc est un partenaire stratégique pour l’Allemagne et pour l’Europe  qui soutiennent et appuient ses efforts en vue de régler ce conflit », a noté  M.Klimke, en visite de trois jours à Dakhla, à la tête d’une délégation de  l’association des Amis du Maroc en Allemagne.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’une rencontre avec le wali de  la région de Oued-Eddahab-Lagouira, M. Hamid Chabar, il a relevé que cette  initiative contribuera au renforcement du développement local et de la paix  dans toute la région.  

Il a, à cet égard,  mis en relief  » le rôle important et vital que joue le  Maroc dans la région du Maghreb, du pourtour méditerranéen et en Afrique « ,  ajoutant que  » le Maroc est un pays phare dans la région et un exemple à suivre  pour d’autres pays ».

Il a par ailleurs relevé que la ville de Dakhla offre « des potentialités  et des conditions propices pour le développement durable », mettant en relief  le climat de stabilité, de paix et de quiétude régnant dans la région.

Klimke a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement  des relations d’échange et de coopération entre l’Allemagne et le Maroc.

Lors de cette entrevue avec le wali de la région de Oued-Eddahab-Lagouira,  les membres de la délégation allemande, arrivés lundi soir à Dakhla, ont été  informés des secteurs clés de l’économie régionale et des efforts consentis  pour valoriser les atouts dont regorge la région, dans le cadre d’une approche  participative favorisant l’implication de la population locale dans la gestion  de la chose locale. 

M. Chabar s’est attardé sur les réalisations  accomplies dans les secteurs  de la pêche, de l’agriculture et du tourisme, outre les atouts de la région  dans le secteur des énergies renouvelables, notamment éoliennes.

Il a cité une série de projets et de programmes structurants mis en place  pour impulser davantage la dynamique de développement locale et consolider  l’attractivité de la région, ainsi que les efforts consentis pour améliorer le  cadre de vie de la population.

Cette rencontre a été l’occasion de présenter à M. Klimke et aux membres de  la délégation l’accompagnant un aperçu historique de la question du Sahara et  des avancées accomplies au Maroc en matière des droits de l’homme et des  libertés, et d’exposer les grandes lignes de l’Initiative marocaine pour la  négociation d’un statut d’autonomie de la région du Sahara.

M. Chabar a déploré  à cet égard les positions caduques et obsolètes des  autres parties, en l’occurrence l’Algérie et le polisario, appelant ces  derniers à adhérer de bonne foie à la dynamique positive enclenchée par  l’initiative d’autonomie. 

Composée de professeurs universitaires et d’acteurs de la société civile,  la délégation allemande devra visiter une série de projets et d’installations  dans la ville de Dakhla, outre des sites d’attractivités touristiques.

Commentaires