M. Lellouche qualifie de « grand succès » la coopération franco-marocaine en matière ferroviaire

M. Lellouche qualifie de « grand succès » la coopération franco-marocaine en matière ferroviaire

169
0
PARTAGER

Le groupe s’est engagé, dans un partenariat industriel stratégique avec le Maroc sur les 10 prochaines années pour une valeur de 6 milliards de dirhams (MMDH), à investir dans une usine devant générer sur la même période un volume à l’export de plus de 3,5 MMDH et à contractualiser avec une société d’offshoring présente au Maroc.

« Au Maroc, nous avons eu de très gros succès l’an dernier, notamment avec le TGV Casablanca-Tanger, un formidable argument de vente dans d’autres pays du monde arabe », a déclaré à la MAP le ministre français, à l’occasion de la présentation à Paris des chiffres annuels du commerce extérieur de la France.

M. Lellouche a souligné que grâce à ce projet « nous ne sommes plus dans des relations de fournisseur à client, mais de partenariat », en réitérant l’appui de l’ingénierie française en faveur du développement de l’industrie ferroviaire dans le Royaume.

« Nous allons former et travailler pour une véritable industrie ferroviaire au Maroc », a-t-il dit.

Il s’est également félicité de la dynamique de développement enregistrée dans le Maroc, un pays qui « s’ouvre sur le monde » à la faveur de grands chantiers mis en place, à l’instar du projet portuaire Tanger Med, qui constitue aussi « un vrai succès », selon le ministre français.

Tout en rappelant son soutien alors qu’il était en charge des Affaires européennes pour un partenariat privilégié entre le Maroc et l’Union européenne, M. Lellouche a encouragé les entreprises françaises à saisir les opportunités d’investissement qu’offre le Royaume, aussi bien sur le plan des infrastructures que des ressources humaines.

En 2010, le Maroc représentait 1 pc des exportations de la France, avec plus de 3,9 milliards d’euros, et 0,7 pc de ses importations, avec plus de 2,8 milliards d’euros, selon les chiffres des douanes françaises, transmis mardi à la MAP.

Ces chiffres font état d’un solde excédentaire en faveur de la France de plus d’un milliard d’euros.

« Un solde significatif du fait que le Maroc est au 19-ème rang des pays vers lesquels on exporte », a expliqué à la MAP le directeur général des douanes et droits indirects, M. Jérôme Fournel qui évoque « un commerce à dynamique énorme ».

Les exportations françaises ont augmenté de 13,5 pc en 2010 à 392,52 milliards d’euros, après une baisse de 17,1 pc en 2009 avec la récession.

Les importations, quant à elles, se sont élevées à 443,96 milliards d’euros, soit une hausse de 13,8 pc après une chute de 17,6 pc en 2009.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires