M. Maazouz appelle à la multiplication des efforts pour une relance qualitative...

M. Maazouz appelle à la multiplication des efforts pour une relance qualitative des relations économiques maroco-turques

149
0
PARTAGER

M. Maazouz, qui s’exprimait à l’ouverture des travaux de la 9ème commission mixte économique intergouvernementale maroco-turque, a appelé à l’identification de mécanismes pouvant développer le commerce et dynamiser les investissements entre les deux pays dans le cadre de l’accord de libre-échange, entré en vigueur en 2006.

Il a appelé à l’institutionnalisation des relations entre les organismes de promotion des investissements des deux pays afin de consolider la coopération en matière d’investissement au service de la complémentarité économique bilatérale.

Cette session, a-t-il dit, est l’occasion de tirer profit de l’accord de libre-échange liant les deux pays afin d’asseoir un partenariat durable et renforcer les échanges commerciaux et les flux d’investissements bilatéraux.

Il a expliqué que la dynamique enclenchée par l’accord de libre-échange au niveau des échanges commerciaux, qui se chiffrent à 1,2 milliard de dollars en 2010 avec un rythme de croissance annuel moyen de 10 pc, traduit une nette amélioration des relations économiques et une forte volonté de développement du volume des échanges.

Le ministre a néanmoins fait observer que ce constat ne reflète pas entièrement le potentiel productif et les nombreuses opportunités que renferment les économies respectives des deux pays, la part des échanges commerciaux avec la Turquie en 2010 ne représentant que 1,92 pc du commerce extérieur global du Maroc.

A cet effet, il a invité le conseil d’affaires Maroc-Turquie à jouer un rôle plus important dans le rapprochement des deux communautés d’affaires et appelé les opérateurs économiques des deux pays à saisir les opportunités d’affaires et d’investissement offertes de part et d’autre.

Le ministre a identifié le textile, l’automobile et les énergies renouvelables comme étant des secteurs qui recèlent un fort potentiel de partenariat et d’investissement entre les deux pays.

Il a également mis l’accent sur l’ouverture de la Turquie en direction des pays du monde arabe, à travers l’organisation du Forum Turco-Arabe, ainsi que sur le continent africain, qui se traduit par l’organisation en 2008 du 1er sommet Turquie-Afrique.

Les travaux de la neuvième session de la commission économique mixte maroco-turque portent sur le renforcement de la coopération économique et technique entre les deux pays, notamment dans les domaines du commerce extérieur et de l’accord de libre-échange, des finances, de l’énergie, du transport, de l’agriculture, de la pêche et du tourisme.

L’ordre du jour de cette session prévoit également des discussions entre des représentants de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et du Conseil des relations économiques extérieures de la République de Turquie au sujet du rôle du secteur privé et notamment du Conseil des hommes d’affaires dans l’affermissement du partenariat et du commerce entre les deux pays.

__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires