M. Naciri: Les médias publics adhérent à la dynamique politique prônant le...

M. Naciri: Les médias publics adhérent à la dynamique politique prônant le pluralisme

148
0
PARTAGER

Répondant à une question orale à la Chambre des représentants sur « la couverture par les medias publics des questions nationales », M. Naciri a fait savoir que ces medias « sont parfaitement conscients de l’importance de la conjoncture politique et historique que traverse le Maroc et qui interpelle les medias publics pour jouer leur rôle dans la couverture des événements » en cours.

M. Naciri a mis en exergue les efforts des medias publics visant à accompagner les différents débats et questions marquant la scène nationale.

A ce propos, le ministre a évoqué les émissions-débats animées sur les chaines nationales Al Oula, 2M et Medi 1 TV, outre des programmes sur les activités de l’institution législative.

Ces émissions, a dit M. Naciri, vont de pair avec la conjoncture que connait le Maroc et répondent à la dynamique du mouvement politique et à l’ouverture aux différentes composantes de la société, dans le cadre du respect des mécanismes du pluralisme et de la liberté d’expression.

Et de mettre en exergue la couverture « consistante » réservée par les medias publics aux différentes activités de formations politiques, syndicales, associatives ou de jeunesse, dont les manifestations du 20 février. Ces medias ont également accueilli dans le cadre de leurs émissions des jeunes qui se sont exprimé librement sur différents sujets, a-t-il ajouté.

La logique présidant au fonctionnement des medias publics consiste à « être fidèle à la dynamique que connait la société marocaine, dans le cadre du respect du pluralisme », a fait remarquer M. Naciri, soulignant au passage les efforts entrepris pour améliorer la performance et la qualité de ce genre de medias.

A rappeler que la loi 77-03 relative à la communication audiovisuelle vise, entre autres, la mise en place d’un secteur public audiovisuel fort, en mesure de prendre en charge, dans l’intérêt général, les missions de service public qui lui incombent et qui consistent à répondre aux attentes des citoyens et à leurs besoins dans les domaines de l’information, de la culture, de l’éducation et du divertissement, à travers le soutien à la création d’oeuvres originales de qualité, la garantie de l’expression régionale et la promotion d’une information de proximité.

La loi a également pour objectif le soutien et le développement du secteur public de la communication audiovisuelle et sa dotation des moyens nécessaires pour faire face aux défis de la qualité et de la compétition et s’acquitter de ses missions de service public.

 

MAP________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires