M.Abbas El Fassi: le Maroc est disposé à partager son expérience dans...

M.Abbas El Fassi: le Maroc est disposé à partager son expérience dans le domaine agricole avec les pays africains

124
0
PARTAGER

 

« Je suis honoré de représenter SM le Roi Mohammed VI à cette importante manifestation qui réunit des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur un sujet de grande actualité et donner lecture à un message du Souverain aux participants à cette manifestation », a-t-il dit, précisant que le Maroc présentera à cette rencontre son expérience pilote en matière de développement du secteur agricole pour l’amélioration de la qualité et la quantité des récoltes.

 

Les experts marocains vont notamment décliner à Dakar l’ambitieuse initiative « Plan Maroc Vert » pour relancer son secteur agricole et en faire un moteur de croissance de l’économie national, particulièrement ses piliers fondateurs tels le développement de l’irrigation, l’aménagement des lacs collinaires et les diverses mesures pour améliorer qualitativement et quantitativement les récoltes pour répondre aux besoins du marché national et satisfaire aux exigences de l’exportation, a-t-il dit.

 

La conception de la stratégie nationale pour le développement du secteur agricole a toujours été étroitement liée aux objectifs du développement durable et de la lutte contre la pauvreté, a souligné M. El Fassi, rappelant que le Maroc dispose de nombreuses expériences concluantes de coopération avec divers partenaires internationaux, telles la Banque Mondiale et l’Union Européenne.

 

Le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, M. Aziz Akhenouch, qui prend part à cette rencontre et présidera un atelier sur le thème « Comment nourrir le Monde ? », rappelle pour sa part l’importance de cette manifestation au vu de la conjoncture dans laquelle elle intervient.

 

Le Forum de Dakar intervient dans un contexte particulièrement marqué par la flambée des prix des produits alimentaires et le spectre des menaces qui pèsent contre la sécurité alimentaire dans diverses régions du monde, a-t-il indiqué.

 

La rencontre de Dakar offre ainsi l’opportunité d’un espace de débats pour les pays du sud en vue d’échanger sur ces défis et surtout formuler des propositions communes concernant la question de « la gouvernance agricole » à soumettre à la prochaine réunion du « G20 Agricole » qui se tiendra dans deux mois.

 

La manifestation « Dakar-Agricole » est également l’occasion de présenter aux participants le « Plan Maroc Vert » qui commence, trois ans après son lancement, à porter ses fruits en ce qui concerne la modernisation du secteur et l’objectif fondamental d’amélioration de la qualité aussi bien pour le marché local que pour l’exportation, a-t-il souligné.

 

MM. El Fassi et Akhenouch ont pris part à la cérémonie d’ouverture de ce Forum en présence du président sénégalais, Me Abdoulayé Wade et de plusieurs chefs d’Etats et de gouvernements africains.

 

Le premier ministre a donné lecture au message de SM le Roi adressé aux participants à ces assises internationales sur l’agriculture.

 

A deux mois de la tenue du G20 Agricole, le Forum de Dakar réuni Chefs d’Etat, ministres, agriculteurs et experts de renoms sur les questions de la régulation et de la gouvernance agricole mondiale.

 

L’évènement, organisé à l’initiative du président Wade en collaboration avec le « Mouvement pour une Organisation Mondiale de l’Agriculture » (MOMAGRI), ambitionne d’apporter des éléments de réponse à des questions fondamentales concernant l’agriculture.

 

« Selon quels principes peut-on réguler les marchés agricoles afin de prévenir les crises alimentaires et éviter les crises agricoles à répétition? », « Quels instruments de pilotage et de coopération internationale mettre en oeuvre pour améliorer la sécurité alimentaire et lutter contre la pauvreté ? », « Sur quelles bases créer une nouvelle gouvernance mondiale qui fera de l’agriculture, de l’alimentation et de la préservation de l’environnement une priorité majeure ? », sont autant d’invitations au débat dans le cadre des divers ateliers de ce Forum.

 

Selon les organisateurs, les conclusions qui émergeront de ce Forum formeront un pilier essentiel des négociations internationales actuellement engagées dans le cadre du G20, présidé par la France.

 

Le Forum de Dakar procède ainsi d’une volonté commune de renforcer la place et la voix des Pays du Sud dans la gouvernance mondiale.

 

MAP__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires