PARTAGER

La police marocaine vient de mettre la main sur Renwick Haddow, un ressortissant britannique recherché par Interpol pour une vaste fraude informatique.

Surnommé le petit Madoff, l’homme a été arrêté mercredi par la DGSN sur la base « d’une notice rouge émise par Interpol dans le cadre d’une affaire d’escroquerie informatique ». Les autorités américaines lui reprochent d’avoir escroqué des centaines d’investisseurs en utilisant une fausse plateforme de bitcoins via sa société « Bar Works » créée en 2014.

L’escroquerie a été bien montée puisque ces plateformes lui ont permis de détourner environ 5 millions de dollars vers des comptes au Maroc et à l’île Maurice, indiquent des sources proches de l’enquête à l’AFP.

Transféré à Salé après son arrestation, Renwick Haddow doit passer maintenant devant la Cour de cassation, seule juridiction habilitée à statuer sur les affaires d’extradition. Le suspect risque 20 ans de prison aux Etats-Unis.

Commentaires