Mali: trois Européens enlevés, un autre tué à Tombouctou

Mali: trois Européens enlevés, un autre tué à Tombouctou

300
0
PARTAGER

Celui qui a été tué l’a été alors qu’il résistait à l’enlèvement avec trois autres personnes dont la nationalité n’a pas été précisée, ont indiqué ces sources.

Ces kidnappings et ce meurtre surviennent après l’enlèvement, jeudi vers 01H00 (locale et GMT), de deux Français dans un hôtel d’Hombori, à environ 200 km au sud de Tombouctou, par des hommes armés qui ont emmené leurs otages vers une destination inconnue.

Des soldats français patrouillaient vendredi aux côtés de l’armée malienne dans cette région pour tenter de les retrouver.

Le grand nord désertique du Mali abrite des bases d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) d’où elle commet au Mali et dans d’autres pays du Sahel (Niger, Mauritanie et Algérie) des attentats, procède à des enlèvements d’Occidentaux et se livre à divers trafics.

Ce sont désormais au total neuf ressortissants européens, dont six Français, qui sont détenus au Sahel.
Le 16 septembre 2010, sept personnes avaient été enlevées par Aqmi dans le nord du Niger à Arlit, site d’extraction d’uranium: un cadre du groupe nucléaire français Areva et son épouse, tous deux Français, et cinq employés (trois Français, un Togolais et un Malgache) de Satom, société sous-traitante d’Areva.

Le 24 février, la Française, le Togolais et le Malgache ont été relâchés. Mais les quatre autres Français sont toujours otages.

AFP___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires