PARTAGER
La deuxième édition du Marathon international de Rabat (MIR) se disputera le dimanche 13 mars. Près de 10.000 athlètes sont attendus à cette manifestation sportive d’envergure.

Selon le comité d’organisation local, l’ambition cette année est de dépasser le nombre des 7.000 coureurs (athlètes étrangers, nationaux et clubs) engagés lors de l’édition inaugurale du marathon et semi-marathon de Rabat en 2015.

L’autre objectif majeur pour les organisateurs serait d’établir un chrono inférieur à 2h10min36sec réalisé par le Kenyan Justus Kimutai, qui a remporté le 1er MIR sur une distance de 42,195 km. Ce dernier figure parmi les têtes d’affiche de l’édition 2016.

« Je suis très heureux de revenir au Maroc, je suis là pour défendre mon titre et marquer l’histoire du Marathon international de Rabat », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi au nouveau siège de la FRMA à Rabat.

La deuxième édition, placée sous le signe de la « Tolérance » connaîtra plusieurs nouveautés dont entre-autres le changement du parcours des courses qui se concentrera plus sur le centre de la capitale, pour éviter le vent sur le bord de mer.

« L’édition précédente a été difficile pour moi et mes compatriotes car il y avait beaucoup de vent, mais cette année avec le nouveau parcours et la bonne préparation, je compte réaliser un chrono meilleur », a déclaré de son côté l’autre vainqueur du 1er marathon de Rabat, la Kenyane Pamela Rotich (2h30min21).

Les vainqueurs du marathon (homme et dame) se verront octroyer une prime de 12.000 dollars, en plus d’une prime spéciale si le record du marathon est battu. Par ailleurs, les vainqueurs du semi-marathon empocheront 2.000 dollars.

Commentaires