MARCHE ARRIÈRE INATTENDUE DE L’ISTIQLAL ET CHABAT

MARCHE ARRIÈRE INATTENDUE DE L’ISTIQLAL ET CHABAT

797
0
PARTAGER

C’est un retournement de situation spectaculaire qui vient de se produire sur la scène politique nationale ces dernières heures et qui doit trouver confirmation et des développements au cours de cette journée en pleine élection des présidents de régions. Selon des sources concordantes, le leader du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat se serait retiré, avec l’accord du comité exécutif de son parti, de la course à la présidence justement de la région de Fez-Meknès, sans que l’on sache encore pourquoi.

La deuxième information concernant cette formation et elle de taille, au cours de la même réunion, une nouvelle position surprenante a été adoptée visant un rapprochement avec les partis de la majorité au détriment de ceux de l’opposition. Il semblerait que des divergences avec le PAM soient à l’origine de cette volte-face qui pourrait sceller des retrouvailles entre l’Istiqlal et le PJD devenus des ennemis politiques après le retrait du parti de l’Istiqlal de la coalition gouvernementale menée par les islamistes du PJD. Si ces deux changements s’avèrent réels, le paysage politique s’en trouverait bouleversé avec des conséquences pour le moins décisives dans la perspectives des prochaines élections législatives de 2016 et la dernière année du mandat d’Abdelilah Benkirane, le plus virulent adversaire de Hamid Chabat.

Commentaires