MAROC-ALGERIE: UNE ECLAIRCIE DANS LE CIEL DES RELATIONS

MAROC-ALGERIE: UNE ECLAIRCIE DANS LE CIEL DES RELATIONS

211
0
PARTAGER

Certes, ces dernières ne vont pas ré-ouvrir de sitôt après cette visite dont le principal résultat est la volonté clairement affichée par les deux gouvernements de travailler à la relance de la coopération bilatérale et d’éviter pour l’instant tous les sujets qui fâchent. Durant sa visite de deux jours, la première à l’étranger depuis son arrivée à la tête de la diplomatie marocaine, visite au cours de laquelle il a été reçu par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, Saad Eddine El Othmani s’est évertué à plaider pour des mesures concrètes et significatives susceptibles de donner sens à cette volonté commune de remettre sur les rails, les projets avancés de coopération dans des domaines tels que l’énergie ou l’agriculture. Ce souhait partagé n’a pas eu pour autant l’effet escompté auprès de l’opinion publique des deux pays qui s’attendait à l’annonce d’une décision importante au niveau de la symbolique ou d’un signal fort qui fera date.

En fait, la prudence affichée par les deux parties dans leurs différentes déclarations, dénotent d’une certaine prudence pour ne pas dire méfiance devant une démarche qui ne répond à aucun agenda si ce n’est la nouvelle donne géopolitique dans la région après le printemps arabe ainsi que les pressions des Etats-Unis et de l’Union Européenne qui ne cessent de plaider pour une telle normalisation des relations entre Rabat et Alger.

Il faudra se contenter pour l’instant dans cette première phase d’un accord sur le principe de la réactivation de la commission mixte bipartite dans les prochains mois ainsi qu’une  autre réunion ministérielle censée se tenir deux fois par an et dont le cadre général n’a pas, à première vue, était approfondi dans le détail.

Faut-il s’en contenter et s’en réjouir ? Certes, ce sont là des mesures timides et peu engageantes pour la première visite à Alger d’un ministre marocain des affaires étrangères depuis 2004. La glace est brisée mais il en faut certainement beaucoup plus pour un vrai replâtrage qui puisse durer dans le temps.

 

JALIL NOURI POUR ACTU-MAROC.COM _________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires