Maroc et la France se doteront d’une filière industrielle dédiée aux énergies...

Maroc et la France se doteront d’une filière industrielle dédiée aux énergies renouvelables (Eric Besson)

104
0
PARTAGER

Le Maroc peut jouer le rôle de locomotive du Plan solaire méditerranéen (PSM), eu égard à sa géographie avec « un très fort ensoleillement » et à sa proximité de l’Europe, a souligné M. Besson dans un entretien publié jeudi par « le Matin du Sahara et du Maghreb ».

Ce sont autant d’atouts qui « font que c’est par le Royaume que l’interconnexion devrait passer d’abord », a-t-il estimé.

Il a rappelé que le syndicat français des énergies renouvelables et l’Association des industries solaire et éolienne avaient signé, lundi à Rabat, un accord de coopération sur la formation, la recherche, le développement, la production industrielle et la promotion des entreprises.

« Le Maroc est en train de devenir un pays industriel dans beaucoup de secteurs », a ajouté M. Besson, indiquant que les deux pays discuteront et signeront avant la fin de l’année un accord intergouvernemental de rachat de l’électricité.

Il a relevé à cet égard que « l’électricité solaire produite au Maroc devra bénéficier d’abord au Maroc. C’est le surplus qui pourrait être exporté ».

Selon le ministre français, « on sera en mesure de tester le rachat de cette électricité dans le cadre de cet accord début 2012″.

M. Besson s’est d’autre part félicité des liens « très forts » entre le Maroc et la France, estimant que le processus démocratique au Maroc a été renforcé, à la faveur d’une évolution impulsée par SM le Roi et adoptée par le peuple.

« Nous avons besoin et tout le monde dans le pourtour de la Méditerranée a besoin de réussites démocratiques comme celles que le Maroc est en train de réaliser », a-t-il estimé.

« Les liens entre le Maroc et la France qui sont déjà très forts vont sans doute se renforcer par l’appui de Paris dans la mesure de ses possibilités et de ses moyens », a-t-il poursuivi, rappelant que le président français Nicolas Sarkozy a souhaité que le Maroc soit considéré aussi comme principal bénéficiaire potentiel du plan d’aide décidé par le G8 au sommet de Deauville.

« Certes c’est aux Marocains qu’incombe la mission de faire aboutir le processus en cours mais nous essayerons de les aider. Il est très important pour la France que le Maroc réussisse mais c’est important aussi pour l’UpM », a conclu M. Besson.

 

 

MAP__________________________

 

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires