MAROC – FRANCE : TOUJOURS PAS DE RÉCONCILIATION EN VUE

MAROC – FRANCE : TOUJOURS PAS DE RÉCONCILIATION EN VUE

200
0
PARTAGER

 

L’affaire avait fait grand bruit à l’époque poussant le Maroc à convoquer l’ambassadeur de France à Rabat pour lui transmettre le mécontentement des autorités et leur irritation puisque les policiers français s’étaient même permis de se rendre à la résidence de l’ambassadeur du Maroc à Paris pour lui remettre la convocation du responsable marocain. Paris n’ayant pas réagi rapidement pour remettre les pendules à l’heure et rectifier le tir, Rabat décide alors de passer à la vitesse supérieure en gelant toutes les conventions entourant la coopération judiciaire entre les deux pays. Toujours en vigueur, cette décision a eu pour effet de fâcher les ressortissants des deux pays dont les dossiers trainent actuellement ans les tribunaux des deux pays. Autre mesure prise par Rabat, l’annulation d’une visite au Maroc d’un émissaire du président français pour les questions environnementales.Un autre déplacement, celui de la ministre française de l’environnement au Maroc annoncé pour trouver ne solution à cette crise a également subi le même sort sans préavis.

Depuis, les montres se sont arrêtées et aucune partie ne semble pressé de prendre l’initiative d’une réconciliation.

Un fragile espoir demeurait de voir le roi Mohammed VI, actuellement en visite privée en France , rencontrer le président français pour tourner la page du passé et ouvrir une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays, connus pour entretenir depuis toujours, des relations exceptionnelles qui ont rarement souffert d’un quelconque malentendu. Près d’une quinzaine de jours après l’arrivée du souverain en France, on ne trouve guère le moindre indice laissant espérer une rencontre au sommet entre les deux chefs d’état qui pourrait signifier que le dossier est clos et que la coopération peut reprendre. Il est à craindre que cette brouille qui n’a que trop duré, ne laisse des séquelles sérieuses sur l’avenir de celle-ci.

Actu-maroc.com

Commentaires