Maroc: Il y a bien Marocain et marocain

Maroc: Il y a bien Marocain et marocain

399
0
PARTAGER

On en tombe des nues, 10 milliards de dollars.Je ne doutais pas, comme bon nombre de nous, que des marocains faisaient fuir des capitaux avec des techniques les unes plus ingénieuses que les autres, mais c’est l’ampleur du phénomène qui étonne.

10 milliards de dollars pour un pays comme le notre, c’est énorme.

À titre de repère, quand le Maroc avait cédé 30 % de Maroc Telecom à Vivendi, à 3 milliards et demi de dollars, Feu Hassan II en avait fait un discours historique, arborant son sourire des grandes occasions.

Il annonça qu’il n’allait pas les verser dans le budget de l’état, mais plutôt dans un fonds d’investissement: le fonds Hassan II. Cette décision allait changer le visage du pays. De là sont lancés d’ailleurs, les grands projets structurants que nous connaissons aujourd’hui.

Voilà donc des marocains, auxquels le bon Dieu a permis d’acquérir des fortunes, qui font leur argent sur le territoire national, grâce à leur génie, à leur intelligence et à leur travail.

Personne ne peut leur dénier cela.

Sauf qu’il faut avoir à l’esprit qu’ils ont fait fortune aussi en profitant des législations en vigueur, des aides de l’état, parfois de subventions, sûrement des exonérations fiscales, et dans bien des cas grâce aux encouragements objets des différents codes d’investissement.

En somme grâce, aussi, aux sacrifices de toute une nation.

Leurs fortunes par ailleurs, se sont construites sans l’ombre d’un doute grâce au travail et au labeur d’autres marocains, employés et collaborateurs.

Par des moyens certainement ingénieux, une bonne part du fruit de tout cela est soustraite au regard marocain et mise à l’abri à l’étranger.

La logique voudrait que cette richesse profite au pays et à sa population, par des investissements engendrant de l’emploi, créant encore davantage de richesse, augmentant le fruit de l’assiette fiscale, permettant ainsi à l’État de faire face à ses obligations sociales, éducatives, sanitaires, d’aménagement du territoire etc. En d’autres termes ces gens là auraient simplement participé, le plus normalement du monde, à l’effort national de développement, comme il est du devoir de chacun.

En dix ans seulement, 10 milliards de dollars sont malheureusement sortis du circuit économique marocain et c’est énorme.

Qu’est ce qui pousse ces compatriotes à agir ainsi?

De quoi ont ils peur?

Ces fonds sont mis à l’abri pour se prémunir contre qui, contre quoi?

Ce qui est admis, selon une multitude de rapports internationaux, des plus objectifs, est que le Maroc est un pays stable, un pays où il est intéressant d’investir en toute quiétude, un pays où la propriété est parfaitement protégée. Probablement que ces gens là ne l’entendent pas ainsi ou ne lisent pas les mêmes rapports.

Il n’est pas aisé de comprendre le pourquoi de tels agissements.

Cependant à partir de tels actes, force est d’admettre finalement, hélas, qu’il y a bien marocain et marocain.

Si un homme se mettait à compter à partir de son premier cri 1.2.3.4 etc, jusqu’à son dernier souffle et sans jamais rien faire d’autre, même pas prendre le temps de se nourrir, il lui est impossible d’arriver à un milliard.

Un milliard de dollars c’est malheureusement, la moyenne de ce qui sort frauduleusement de nos entrailles, chaque année.

C’est dire l’ampleur de la catastrophe.

Faisons tout de même dans l’indulgence et l’optimisme et espérons que nos frères au comportement décevant, avec un brin de civisme et une petite dose de patriotisme, vont profiter vite, car il ne reste pas beaucoup de temps, de l’amnistie sur les avoirs à l’étranger et rapatrier un peu des fortunes mises à l’abri.

La nation leur sera bien reconnaissante.

Par AZIZ DAOUDA

Actu-maroc.com _______________________________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires