Maroc-Onu : El Otmani s’entretient avec Ban Ki-moon

Maroc-Onu : El Otmani s’entretient avec Ban Ki-moon

349
0
PARTAGER

Le ministre a qualifié sa rencontre d’importante car elle a permis, a-t-il dit à la presse, de faire un tour d’horizon de l’ensemble de sujets d’intérêt commun, dont la question du Sahara.

Lors de ces entretiens, en présence notamment de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’Onu pour le Sahara, Christopher Ross, les deux parties ont souligné certaines avancées réalisées, à travers les négociations informelles, notamment en matière de mesures de confiance, du déminage ou de l’organisation de séminaires, cependant, a regretté El Otmani sur le plan politique beaucoup reste à faire.
Cette rencontre intervient au lendemain du 9e round des pourparlers informels tenus du 11 au 13 mars à Manhasset, dans la banlieue de New York.

Le ministre a insisté sur la nécessité du recensement des populations dans les camps de Tindouf et pour que cette question figure de nouveau dans le prochain rapport du secrétaire général sur le Sahara.
El Otmani a saisi cette occasion pour souligner la volonté du Maroc de parvenir à un règlement définitif de ce différend artificiel, sur la base de l’initiative d’autonomie, qui, a-t-il dit, bénéficie de plus en plus de soutien de la part de la Communauté internationale qui la qualifie de sérieuse et crédible.

La sécurité régionale a également été au menu des discussions des deux parties qui ont mis en exergue le rôle très important du Maroc, en tant qu’acteur politique notamment pour la préservation de la paix et la stabilité.

La sécurité et la paix régionales sont la responsabilité de l’ensemble, a insisté El Otmani, d’autant plus, a-t-il fait observer que nous savons les menaces qui pèsent sur la région après la prolifération des armes libyennes dans la région sahélo-saharienne.

Concernant la crise syrienne, le Secrétaire général a salué le rôle et les efforts du Maroc, en tant qu’unique pays arabe au sein du Conseil de sécurité de l’Onu, visant à œuvrer avec la Communauté internationale et la Ligue arabe pour l’arrêt des violences dans ce pays, la protection du peuple syrien et lui permettre d’édifier son Etat démocratique librement.

Le Maroc est disposé et est animé d’une totale volonté, pour travailler de concert avec le Secrétaire général et les Nations unies afin de défendre et agir en vue de la mise en œuvre du plan arabe, a conclu le ministre. Ces entretiens se sont déroulés en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc à l’Onu, Mohamed Loulichki.

A l’issue de sa visite à New York, le ministre a offert un déjeuner aux Etats membres du Conseil de

 

MAP  _____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires