Maroc : Un sexologue encourage les célibataires à se rencontrer en speed...

Maroc : Un sexologue encourage les célibataires à se rencontrer en speed dating

362
0
PARTAGER

Sept millions. C’est le nombre aujourd’hui de femmes adultes au Maroc qui ne sont pas encore mariées, d’après des chiffres récents du Haut Commissariat au Plan rappelés par Al Arabiya News.

Parmi elles, 26.000 n’ont pas encore atteint l’âge de 30 ans. L’âge moyen de mariage pour les femmes est de 27.2 contre 31.8 pour les hommes.

Mariage en speed

Face au nombre de célibataires qui augmentent et l’âge du mariage qui recule au royaume, Mustafa Rasi, un sexologue d’Oujda a décidé de prendre ce problème à bras le corps et propose d’organiser des speed datings pour multiplier les mariages, rapporte Al Arabiya News.

Selon Rasi, les couples perdent beaucoup trop de temps dans la phase qui précède le mariage, une phase durant laquelle les familles des futurs mariés se rencontrent et parlent longuement pour mieux se connaître. Ce sont justement ces longs moments que Radi veut éviter parce qu’ils sont susceptibles de faire émerger, à terme des désaccords.

« A la fin de cette étape, il se peut même que le mariage n’est jamais lieu », explique le sexologue dans un article publié dans Al Massae. Ce qui peut entraîner des frustrations chez les célibataires en question.

7 minutes top chrono

« Dans les speed datings, les rencontres sont arrangées entre les hommes et les femmes autour de choses qu’ils ont en commun comme l’âge, le statut social, le niveau d’études ou la situation financière. Ils vont donc s’asseoir et parler autour d’une tasse de thé pas plus de sept minutes », poursuit-il.

Lorsque les 7 minutes sont passées, les organisateurs du speed dating sonnent une cloche afin qu’un échange ait lieu. Les femmes restent confortablement assises sur leur chaise pendant que les hommes se lèvent et s’installent à une autre table pour rencontrer une autre femme.

Ensuite, lorsque l’évènement du speed dating est terminé, les organisateurs demandent à chacun des participants d’écrire sur une fiche et en une phrase, s’il ou elle veut revoir un tel ou une telle.

Puis la balle revient dans le camp des organisateurs qui après avoir trié les papiers remis, vont avoir la lourde tâche de réorganiser des seconds rendez-vous avec les personnes qui souhaitent se revoir.

Dimension religieuse

La première question qui vient à l’esprit lorsqu’on pense au speed dating est de savoir si cette pratique est autorisée dans l’Islam.

Le très controversé cheikh Abdelbari Al Zamzami répond à Al Aarbiya.net. Prédicateur et président d’une association spécialisée en jurisprudence musulmane, il considère qu’il n’y a rien dans la religion qui interdit le speed dating. Néanmoins, il y a certains points à respecter. « Il est important que cette pratique se déroule sous une bonne supervision pour ne pas violer les principes de l’Islam », explique-t-il à Al Arabiya.net en insistant également sur le fait que la jeune fille se doit de porter une tenue décente.

Pour faire du speed dating un succès dans un pays musulman, Rasi encourage les célibataires à venir avec un ami ou un membre de leur famille pour que ce dernier puisse intervenir dans la conversation. Zamzami va encore plus loin dans son raisonnement et invite même les participants célibataires à venir accompagné de leurs parents.

 

Par Hanane Jazouani____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires