PARTAGER

La rubrique « faits divers » de la ville de Marrakech vient de s’enrichir d’une affaire d’un nouveau genre : les rapports sexuels dans un endroit aussi inattendu qu’un cimetière.

Piégés par une caméra placée dans un boulevard limitrophe, deux jeunes hommes ont été surpris en plein échange sexuel derrière des tombeaux d’un cimetière du quartier « Menara « , se croyant à l’abri des regards et ignorant qu’ils étaient filmés durant leur accouplement qui a indigné les policiers venus les cueillir sur le champs dans leur nudité.

Après une longue marche main dans la main qui a aiguisé leur appétit et cherchant un endroit discret à proximité pour assouvir leur brûlante passion, les deux homosexuels n’ont pas trouvé meilleur endroit que ce cimetière auquel ils ont accédé avec facilité pour abriter leurs ébats, avant d’être dénoncé par la caméra qui n’a rien raté de cette scène peu ordinaire dans un endroit peu propice à de telles atteintes à la morale. Sans ressources et malgré les peines encourus, les deux amants ont avoué n’avoir guère eu le choix d’un autre lieu car n’ayant pas de maison pouvant les accueillir.

Commentaires