Marrakech : hommage à deux mécènes engagés dans le rayonnement de la...

Marrakech : hommage à deux mécènes engagés dans le rayonnement de la culture marocaine

127
0
PARTAGER

Cette cérémonie, initiée en partenariat avec l’Ecole supérieure des arts visuels (ESAV) de Marrakech, s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités représentant toutes les sphères de la culture.

Après de nombreuses pérégrinations en Afrique, Max Aliot et Susanna Biedermann, architectes de leur état et disparus respectivement en 2010 et 2007, sont tombés sous le charme de Marrakech et plus particulièrement de « Dar Bellarj » qu’ils ont achetée en 1998 et rénovée pour en faire un lieu d’expositions, de concerts et de rencontres culturelles en vue de faire connaître et de valoriser les traditions marocaines.

Ce couple suisse, qui a ensuite créé la Fondation « Dar Bellarj » pour soutenir la culture vivante du Maroc, a étroitement mêlé son histoire personnelle à celle du Royaume en voulant y inscrire dans sa présence une dimension culturelle et sociale.

En plus d’être de généreux défenseurs des arts au Maroc, Max et Susanna sont aussi artistes. La cérémonie d’hommage a offert en effet l’opportunité au public de découvrir une exposition de leurs aquarelles et les carnets de voyages de Susanna Biedermann.

Le public a pu assister également à la présentation du livre « Apprendre à regarder », consacré à la mémoire de Susanna Biedermann, en présence notamment de l’éditeur Keat Keusch.

L’exposition pour la première fois des œuvres du couple suisse a été aussi l’occasion pour le public et les amis de Max et Susanna de rendre hommage à ces deux personnalités d’exception.

A travers des expositions, des rencontres et des ateliers de pratiques artistiques pour enfants, la Fondation « Dar Bellarj » entend mettre en valeur le patrimoine artistique national et sensibiliser le public de la Cité ocre à ses richesses pour les préserver, les partager et les transmettre.

Pleinement convaincus de l’importance du rôle des artistes dans l’évolution des sociétés et dans la perspective de leur donner une place centrale dans la société marocaine de demain, Max et Susanna avait créé également l’ESAV afin d’accompagner les changements qui s’opèrent au Maroc.

 

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

Commentaires