MARRAKECH: L’HEURE DES CAUCHEMARS

MARRAKECH: L’HEURE DES CAUCHEMARS

298
0
PARTAGER

Après ce drame, cette réputation vient d’être écornée et risque de peser très lourd sur une saison touristique déjà en souffrance suite aux événements liés au « Printemps Arabe ». Pourtant beaucoup de mesures de sécurité ont été prises par les autorités ces dernières années, notamment à Marrakech, souvent citée comme cible potentielle dans les menaces des terroristes pour être un emblème du tourisme et pour être un lieu de grande affluence mondialement connue. Pour les terroristes, en effet, y frapper est un gage sûr de faire un maximum de victimes. Le bilan de l’attentat de la place de Djamâa el Fna aurait pu être plus lourd s’il avait été commis à une autre heure de la journée ou de la soirée et s’il avait été commis sur la place et non dans un café comme cela est le cas.

Alors que l’on croyait cette place entièrement sécurisée grâce à la présence discrète d’agents de police en civil et de plusieurs caméras placés en différents endroits stratégiques, voilà que le drame nous rappelle que nous ne sommes jamais assez prémunis contre les actes terroristes aveugles et barbares qui visent des innocents dont des musulmans. Cet attentat, si sa version est prouvée, vient nous rappeler qu’il intervient au moment où s’engage une période de normalisation avec les milieux islamistes dont certains détenus ont été récemment libérés suite à une grâce royale alors que d’autres, dont des chefs salafistes, devaient également bénéficier de la même mesure. Des groupuscules hostiles à cette décrispation auraient-ils décidé alors, d’agir en conséquence afin de pousser à une radicalisation ? Nul ne peut répondre à ce jour à cette question tant l’enquête ne fait que commencer. En ce qui concerne Al Qaida, il est clair que le Maroc fait partie depuis toujours des pays visés sur sa liste mais rien ne prouve pour l’instant qu’elle soit derrière cet attentat, le plus grave depuis l’année 2OO3 qui avait connu une série d’attaques meurtrières commises par des kamikazes, sans aucun lien apparent avec Al Qaida.

Ce brusque réveil terroriste au Maroc est-il le prélude à une nouvelle période d’activité des terroristes qui ont remis à jour d’anciens plans d’attaques visant à déstabiliser le Maroc? Nous voilà prévenus que nous ne sommes pas une exception et que la vigilance doit toujours rester de mise car nul ne peut savoir si cet attentat de Marrakech est un acte isolé où bien s’il fait partie d’une série diabolique d’attaques visant à faire passer le Maroc pour un pays peu sûr.

 

Jalil Nouri pour actu-maroc.com _________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires