Marrakech: SM le Roi inaugure un Centre de formation de la femme

Marrakech: SM le Roi inaugure un Centre de formation de la femme

360
0
PARTAGER

Réalisé dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour une enveloppe budgétaire de près de 3,6 millions de dirhams, ce centre est une nouvelle déclinaison opérationnelle de l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain à la promotion des conditions socio-économiques des femmes et à leur intégration dans la dynamique de développement national.

Il permettra aux femmes et aux jeunes filles déscolarisées d’accéder à des activités génératrices de revenus en leur offrant des formations en coupe-couture, coiffure-esthétique et en informatique. D’une capacité de 130 femmes et jeunes filles, le nouveau centre dispensera également aux bénéficiaires des cours d’alphabétisation et des formations au métier d’éducatrice.

Traduisant la politique de proximité prônée par le Souverain, le Centre d’éducation et de formation de la femme, édifié à Hay Mohammadi sur un terrain de 1.659 m2, est un exemple concret des projets INDH initiés au niveau de la préfecture et destinés à lutter contre la pauvreté, l’exclusion et la marginalisation.

En fait, la préfecture de Marrakech a connu, au titre de la période 2005-2013, la programmation de 511 projets, dont 446 ont déjà été réalisés.

Mobilisant des investissements de plus de 1,017 milliard de dirhams, ces projets s’inscrivent dans le cadre des quatre programmes de l’INDH, à savoir le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, de lutte contre la pauvreté en milieu rural, le programme de lutte contre la précarité et le programme transversal.

L’un des programmes phares réalisés dans le cadre de l’INDH au niveau de la préfecture de Marrakech est celui relatif à la généralisation de l’accès à l’eau potable et à l’électricité et au raccordement au réseau d’assainissement liquide (513 millions DH). Lancé en 2007, cet ambitieux programme, qui cible 15 quartiers urbains et 49 douars, a permis d’augmenter le taux d’accès à l’eau potable (98%) et à l’électricité (99,5%), et celui de l’assainissement liquide à 94%.

Au-delà de ces chiffres, l’INDH a permis d’enclencher, au niveau de la Cité Ocre, un processus de diffusion des valeurs de dignité, de confiance, de pérennité, de participation, et de bonne gouvernance d’une part, et d’apprentissage de la démarche territorialisée fondée sur la proximité, la planification stratégique, l’atteinte des objectifs, la synergie, la transparence et le partenariat, d’autre part.

 

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

Actu-maroc.com

Commentaires