Massacre de Charlie hebdo, La haine

Massacre de Charlie hebdo, La haine

1090
0
PARTAGER

En effet, la tentation des amalgames pourrait pousser l’opinion publique aux divisions déchirantes et à la haine envers les Musulmans France, malgré les appels à la prudence et à l’unité.

Après les premières réactions faites d’émotion et de désarroi, face à l’horreur et à l’effroi de ce massacre, il faudra  savoir et pouvoir, surtout, analyser avec lucidité et responsabilité cette tragédie qui a frappée la France, comme  ce n’est jamais arrivé  depuis un demi-siècle.

A ce sujet, la laïcité et  la liberté d’expression comme valeurs de la République, ne peuvent servir de justificatifs pour se donner le droit d’insulter une religion et de faire offense à son Prophète tout en les sentiments et la foi de plus d’un milliard de Musulmans.

La France a fait de l’homophobie et de l’antisémitisme, des délits passibles de lourdes peines pénales, mais n’a pas pris la peine, au nom de l’égalité – une autre valeur de la République –  d’en faire de même en ce qui concerne l’Islamophobie.

C’est ainsi qu’il est interdit, sous peine d’être traduit en justice, d’insulter un homosexuel ou un juif. Par contre, insulter des Musulmans est permis et laissé en paix par la loi en France.

Par ailleurs, le motif de liberté d’expression évoqué à tort et à travers n’est pas du tout crédible car on a vu des artistes français dont  le célèbre Dieudonné poursuivis et condamnés pour antisémitisme après avoir osé critiquer sur scène Israël,.

Les véritables assassins et fossoyeurs de Charlie Hebdo sont incontestablement ceux qui ont autorisé une lecture à géométrie variable  de la liberté d’expression et de la laïcité.

L’égalité est aussi une valeur de la République et au nom de celle-ci les responsables politiques français doivent faire en sorte qu’il ne soit plus possible d’insulter une religion sous couvert de laïcité ou de prétendue liberté d’expression.

 

Hafid FASSI FIHRI

Actu-maroc.com _______________________________________

Pour vos publications et vos courriers : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires