Match amical : Le Maroc domine le Sénégal à Dakar

Match amical : Le Maroc domine le Sénégal à Dakar

123
0
PARTAGER

Eric Gérets peut avoir le sourire. Ses poulains ont confirmé les bonnes impressions qui sont nées de la probante victoire contre l’Algérie à Marrakech. Deux buts inscrits en première période ont suffi aux Lions de l’Atlas pour mettre K.O. leurs adversaires du jour.

C’est d’abord Houcine Kharja, en capitaine exemplaire, qui va montrer la voie en ouvrant le score dès la dixième minute, après une combinaison avec Youssef Hadji. Très présents offensivement dans cette période, les Lions de l’Atlas doublent la mise avant la demi-heure de jeu, grâce à El Arabi (24e minute). L’ancien joueur de Caen a dignement fêté sa première titularisation chez les Lions de l’Atlas, en marquant un joli but sur une frappe à 20 mètres.

Le match plié dès la première période, les Lions de l’atlas vont gérer calmement le reste de la partie, se créant peu d’occasions et exploitant les brèches adverses. Sur l’une d’elles, Hadji trouve le poteau juste avant le retour aux vestiaires (45e +2). Les Sénégalais menés devant leur public tenteront de réagir en seconde période, mais pâtiront de la maladresse de leurs attaquants, d’une défense marocaine bien en place, ou encore d’un Lamyaghri bien vigilant sur sa ligne.

Entre retour timide et débuts réussis

Ce match amical marquait le retour de Mounir El Hamdaoui en sélection, absent depuis la défaite des Lions de l’Atlas à Annaba. Il avait manqué la réception de l’Algérie à cause d’une blessure. Aligné ce mercredi comme titulaire, El Hamdaoui s’est procuré quelques occasions en seconde période, jouant de maladresses la plupart du temps.

De son côté, Ismail Aissati, qui faisait ses premiers pas sous le maillot des Lions de l’Atlas, peut être heureux d’avoir effectué son baptême du feu par une victoire. Entré à la 69e minute, le joueur de l’Ajax a pu montrer sa vitesse balle au pied.

Un test grandeur nature

Le déplacement à Dakar devait permettre à Gérets de roder son effectif en vue du déplacement de septembre prochain en Centrafrique, dans le cadre des éliminatoires pour la CAN 2012. Le Sénégal, l’une des  équipes en forme de ces éliminatoires, avait donc le profil de l’adversaire idéal pour préparer l’expédition de Bangui. Les conditions climatiques plus rudes et un adversaire très présent physiquement, ont permis à Gérets d’avoir un aperçu de ce à quoi il sera confronté à Bangui. Avec cette victoire, on peut dire que le test a été concluant. Les troupes de Gérets seront d’ailleurs certainement ravies d’apprendre que la Centrafrique s’est inclinée ce même mercredi en amical, face à Malte (2-1). Notons, qu’au-delà de la préparation pour la prochaine CAN, la victoire du Maroc lance un sérieux avertissement à l’équipe de Côte d’Ivoire, que les Lions croiseront lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2014.

 

Commentaires