PARTAGER

C’est en désespoir de cause que la chaîne « Médi 1 TV » est revenu à sa première raison d’être, à savoir l’information en continu, avec laquelle elle avait entamé son existence.

Rarement l’on aura assisté à une expérience chaotique pareille avec le changement de cap à deux reprises en 10 ans pour une chaîne de télévision. Ayant tenté sans succès une diversification sur le créneau généraliste, la chaîne de Tanger s’est remise depuis quelques jours au « tout info » dans un secteur très concurrentiel pour lequel elle n’a jamais et ne sera jamais outillé, les moyens humains et financier lui faisant largement défaut.

Pour son retour sur ce segment, elle se propose de s’ouvrir sur le continent africain en y ouvrant des bureaux avec des correspondants et en consacrant à l’actualité africaine de larges espaces sur son antenne , en espérant que les annonceurs suivront, la publicité étant l’autre talon d’Achille qui plombe les horizons de ce projet hypothéqué depuis le départ par un manque de visibilité et d’une ADN aux contours floues qui n’ont jamais favorisé sa croissance mais plutôt aggravé ses défauts originels.

Oar Jalil Nouri

Commentaires