Médias : Nouvelle politique de communication

Médias : Nouvelle politique de communication

204
0
PARTAGER

«Nous sommes dans un pays démocratique qui garantit la liberté, mais, en même temps, il faut faire montre de responsabilité afin de ne pas saper les fondamentaux objets de consens», a affirmé Benkirane lors d’un colloque organisé sous le thème «Lecture dans le présent et le futur de la communication politique du Parti de la justice et du développement».

Benkirane, par ailleurs secrétaire général du parti de la lampe, a souligné l’importance d’avoir la volonté d’aller de l’avant et protéger les acquis, disant qu’il mise sur «la lucidité» des journalistes pour amener le citoyen à s’intéresser aux affaires publiques.

Le chef de gouvernement a affirmé qu’à travers cette rencontre, son parti voulait connaître l’avis des autres parties sur sa politique de communication, dans le sens de «son développement et de sa correction, si c’est nécessaire», assurant que le marketing politique doit être empreinte de «crédibilité».

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a précisé qu’une communication politique réussie signifie que la parti doit se considérer comme étant dans «une campagne continue» en mettant en place définissant une stratégie de marketing politique bien ficelé.

Il a, en outre, mis en exergue la nécessité pour le PJD de développer une nouvelle politique de communication qui prend en considération le positionnement du parti dans le cadre du nouveau paysage politique.

La communication politique «n’est pas seulement des discours et des slogans, mais surtout des actions, des initiatives et un travail nécessitant un encadrement basé sur des données précises», a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, Lahbib Choubani, a indiqué que la dimension communicative revêt un rôle prépondérant et distingué pour le PJD, ajoutant que le passage de l’opposition au gouvernement nécessite une nouvelle gestion de la communication.

«Ce colloque est un miroir qui reflète la vrai image de notre parti, à travers le regard de ces différentes instances internes mais également des autres parties», a assuré le ministre, qui est le chef de la division de la communication, des relations publiques et de la publication du PJD.

Le président du Syndicat national de la presse marocaine (SNPM), Younes Moujahid, a, quant à lui, mis l’accent sur l’importance de l’ouverture d’un débat autour de la question de communication, en vue de traiter les problématiques posées, attirant l’attention sur les grands défis auxquels est confronté le secteur.

Ce colloque s’est déroulé en présence de plusieurs figures des médias et de chercheurs en la matière.

Actu-maroc.com _______________________

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires