Medvedev: la décision de retirer un prix allemand à Poutine, c’est de...

Medvedev: la décision de retirer un prix allemand à Poutine, c’est de la « lâcheté »

191
0
PARTAGER

« N’importe quelle organisation a le droit de décider à qui elle attribue un prix et à qui elle ne l’attribue pas, mais si la décision est prise, elle est prise, et revenir dessus, c’est de la lâcheté et de l’inconsistance », a-t-il dit.

 

M. Medvedev rencontrait la presse en compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel à Hanovre (nord) à l’issue de la 13e rencontre annuelle entre leurs deux gouvernements.

Le prix Quadriga, du nom du groupe sculpté qui surplombe la Porte de Brandebourg au coeur de Berlin, est décerné annuellement par une organisation privée qui récompense « des modèles exemplaires d’esprits éclairés et d’efforts pour le bien public ». Elle avait sélectionné M. Poutine comme un des lauréats 2011.

L’annonce a déclenché un scandale dans les médias et parmi les politiques de tout bord en raison du bilan controversé de Vladimir Poutine en matière de droits de l’Homme.

Samedi l’organisation a cédé devant ce qu’elle a appelé une pression « insoutenable », dont la menace du lauréat 2009, l’ancien dissident et ex-Président de la République tchèque Vaclav Havel, de rendre son prix et de ne pas se présenter à la cérémonie.

La chancelière allemande n’avait pas pris officiellement position sur cet incident qui impliquait une organisation privée. Son porte-parole, Steffen Seibert, s’était contenté de dire qu’elle était certaine que cela ne nuirait en rien aux relations germano-russes.

A Moscou le porte-parole de Vladimir Poutine, Dimitri Peskov avait également minimisé l’affaire samedi.

AFP_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires