Meeting à Tanger des formations de l’Appel pour une réforme démocratique

Meeting à Tanger des formations de l’Appel pour une réforme démocratique

156
0
PARTAGER

Cette rencontre de communication, placée sous le signe « Pour un Maroc de la liberté, de la justice et de la dignité », fait partie d’une série d’initiatives similaires tenues dans plusieurs villes du Maroc, avec pour but d’appeler à une Constitution démocratique consacrant le référentiel islamique, dans le cadre de l’institution d’Imarat Al Mouminine, et assurant aux citoyens la liberté, l’équité et la justice sociale.

Intervenant à cette occasion, le secrétaire général du PJD, M. Abdelilah Benkirane, a souligné l’attachement des Marocains à la monarchie et à l’institution d’Imarat Al Mouminine, ajoutant que l’enjeu aujourd’hui est d’éradiquer la corruption, d’assainir le champ politique et de mener à bien la réforme constitutionnelle.

Le Maroc vit un tournant historique et il a choisi la voie de la réforme pacifique, a-t-il affirmé, mettant l’accent sur la nécessité de préserver la stabilité de l’Etat et la bonne marche de l’économie, en parallèle avec la lutte contre la corruption.

Il s’est aussi dit confiant quant à la portée démocratique du projet de la nouvelle Constitution, appelant à garantir des élections transparentes en vue d’un gouvernement représentatif de la volonté du peuple et responsable devant le parlement.

De son côté, le secrétaire général de l’UNTM, M. Mohamed Yatim, a souligné l’importance de conjuguer démocratie et équité sociale, appelant à accorder l’attention nécessaire aux revendications sociales tel l’accès à l’emploi, à la santé et à l’équité salariale, au même titre qu’aux revendications politiques.

La réforme globale et désormais la seule option et il est nécessaire que chacun prenne ses responsabilités, a-t-il dit, indiquant que l’UNTM adhère pleinement à la vision de l’Appel pour une réforme démocratique sur la base de sa vision axée sur l’équation droits/obligations.

Pour sa part, le président du mouvement Attawhid Wal Islah, M. Mohamed Hamdaoui a relevé la nécessité de préserver les constantes de la Nation et de consacrer le référentiel islamique dans la nouvelle Constitution.

Il a aussi appelé à la constitutionnalisation d’un conseil supérieur de la société civile, afin de promouvoir le rôle des associations dans le développement, et à soutenir la position des oulémas et leur contribution au processus des réformes.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires