PARTAGER
Comme à chaque été et en raison de l’afflux de touristes plus faciles à dépouiller, les agressions ont repris de plus belle, en plein jour, dans les rues et avenues de Casablanca devant des badauds impuissants et en l’absence, à chaque fois, des forces de l’ordre.
D’ailleurs, les agresseurs prennent bien le soin de passer à l’acte dans des lieux où les éléments de la police ne sont pas visibles. Une vidéo montrant le braquage d’un automobiliste à un feu rouge en plein jour, donne froid dans le dos pour rappeler que l’on soit homme ou femme, le pire peut arriver devant des voyous montrant tant de détermination.
Si la mobilisation générale sur les réseaux sociaux pour la dénonciation des agressions a provoqué une prise de conscience et l’ouverture d’un débat qui n’apportera pas les solutions escomptées, elle permettra désormais aux policiers de se défendre avec l’autorisation qui leur a été accordée de faire usage de leurs armes à feu pour se défendre ou sauver les citoyens des griffes de leurs dangereux agresseurs.
Pour cela, il faudra attendre un certain temps avant d’évaluer les retombées de cette décision importante, mais pour l’heure, le taux des agressions est en nette hausse en cette saison, avec des scènes qui font craindre le pire dans certains quartiers de Casablanca où tout peut arriver.

Commentaires