Mémorandum maroco-espagnol pour la coordination de la réserve biosphère intercontinentale de la...

Mémorandum maroco-espagnol pour la coordination de la réserve biosphère intercontinentale de la Méditerranée

169
0
PARTAGER

Ce mémorandum vise à sceller la coopération entre le Maroc et l’Espagne via des accords spécifiques pour la gestion et la préservation de la biodiversité de cet espace commun à la fois terrestre et maritime.

Signé par le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, M. Abdeladim Lhafi, la ministre espagnole de l’Environnement du milieu rural et marin, Mme Rosa Aguilar Rivero, et le ministre régional de l’environnement de l’Andalousie, M. José Juan Diaz Trillo, cet accord a pour but d’améliorer les conditions environnementales dans cette région de la Méditerranée.

Il vise également à Œuvrer pour l’amélioration des conditions socio-économiques des populations, en les impliquant dans des projets de développement local, à travers l’écotourisme, l’artisanat, l’agriculture et la chasse notamment, pour une meilleure valorisation au profit des populations locales à la fois bénéficiaires et conservatrices de l’espace, et ce dans une forme d’équilibre entre les dimensions socio-économique, culturelle et écologique.

Espace à grande valeur culturelle et naturelle reconnue par l’UNESCO en 2006, la RBIM est la première du genre au monde s’étendant sur 1 million d’hectares répartis, à parts égales, entre l’Andalousie en Espagne (provinces de Malaga et de Cadix) et le Nord du Maroc (Chefchaouen, Tetouan), précise le HCEFLD.

Elle s’ajoute à la réserve de biosphère de l’arganeraie, sur une superficie de 2,5 millions d’hectares créée en 1998, la réserve de biosphère des oasis du Sud (7.2 millions HA) et la réserve de biosphère concernant la cédraie qui est en cours de création.

Dans l’objectif notamment de conserver le patrimoine naturel, préserver la diversité biologique et intégrer les aspects culturels et environnementaux dans un modèle de développenet durable, deux lois relatives respectivement aux aires protégées et au commerce des espèces de faune et de flore menacées d’extinction (CITES), ont été promulguées en 2010 et 2011, rappelle le communiqué.

MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires