PARTAGER

L’ex-femme de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, l’auteur de l’attentat du 14 juillet à Nice, a dû déménager discrètement avec ses 3 enfants de 5 ans, 3 ans et 10 mois de son appartement de Nice, où elle était sans cesse menacée depuis sa sortie de garde à vue.

« Il y avait la pression des journalistes, mais elle était légère. Il y avait surtout la pression menaçante de gens venus en bas de son immeuble », a déclaré à l’AFP Me Jean-Yves Garino, son avocat.

Ces menaces n’avaient « rien à voir avec le voisinage » a-t-il précisé.

La jeune femme avait demandé le divorce suite aux coups répétés, des violences physiques et du harcèlement que lui faisait subir son mari.

Lorsque le terroriste s’est radicalisé, elle ne vivait plus avec lui, elle le croisait juste quand il venait voir ses enfants dans un jardin public.

Elle est effondrée par l’acte du père de ses enfants.

Commentaires