Maison A la une MERYEM BEN’MBAREK, SURPRISE DU FESTIVAL DE CANNES 2018

MERYEM BEN’MBAREK, SURPRISE DU FESTIVAL DE CANNES 2018

1125
0
PARTAGER

La franco-marocaine Meryem Ben’Mbarak est créditée d’obtenir un prix dans la catégorie « Un certain Regard », anti-chambre de la compétition officielle du plus grand festival de cinéma au monde qui se déroulera du 9 au 19 mai prochain à Cannes. La réalisatrice originaire de Rabat et diplômée de l’école du 7ème art de Bruxelles peut déjà se targuer d’un grand prix obtenu à Rhode Island aux États-Unis pour son premier court-métrage réussi et salué par la critique « Jennah » qui avait constitué, il faut le souligner, son mémoire de fin d’études.

Pour son premier long métrage « Sofia » projetée à Cannes, la réalisatrice fait une plongée originale dans le monde des accouchements sous X avec l’histoire d’une femme obligée en pleine nuit de trouver une identité et un père de l’enfant qu’elle porte afin d’obtenir l’autorisation d’accoucher dans un hôpital public, quelques heures plus tard. Le sujet du film a séduit les organisateurs du festival de Cannes de l’inclure dans cette compétition au vu de ses qualités esthétiques et sa maîtrise technique pour une première œuvre. Pour « Jennah », Myriem Benm’barek, s’est entourée d’actrices confirmées comme Sarah Perles, héroïne du dernier film de Noureddine Lakhmari, « Burn Out » et la belge Lubna Azabal. Les premiers avis sur les chances de voir cette œuvre remporter le premier sont encourageants comme la carrière de cette cinéaste, dont la participation est déjà une consécration en soi.

Par Nabila Kandili

 

Actu-maroc.com

Commentaires