PARTAGER

A l’instar des années précédentes , les fêtes de fin d’année se dérouleront sur fond d’un dispositif sécuritaire impressionnant et bien au-delà du début du mois de janvier prochain. Bien qu’aucune menace terroriste ne pèse sérieusement sur le pays, les moyens seront renforcés dans toutes les villes, particulièrement celles accueillant les touristes.

Daech qui accumule les pertes et qui reste proche de sa disparition définitive, a plus le royaume dans sa ligne de mire après avoir été combattue efficacement sur le sol national avec le démantèlement de cellules surarmées et déterminées. Barrages, fouilles, contrôles d’identité, mobilisation des forces de l’ordre en nombre important et vigilance accrue, il s’agira avant tout de rassurer et montrer que la sûreté nationale veille au grain, surtout dans les endroits sensibles, ayant déjà fait l’objet d’attaques par le passé. L’on pense toute de suite à la place mythique et symbolique de « Jamâa El Fna » à Marrakech qui sera étroitement surveillée, d’autant plus qu’un méga concert du chanteur français « Maître Gimms » doit s’y dérouler le 29 décembre et y attirer une foule considérable composée de marocains et d’étrangers en visite dans la ville ocre. Cette dernière, constituera.encore une fois, le point focal de ce dispositif spécial de fin d’année 2017.

 

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

 

Tags : Actualités, infos, scoop, faits divers, Maroc, Rabat, Casablanca, Tanger, Marrakech, Fés, Afrique, Roi, Mohamed VI, politique, Terrorisme, attentat, Daech, jamaa el Fna, police, sécurité

Commentaires