PARTAGER
Alors que près de 8000 agents de sécurité se trouvent déjà depuis plusieurs jours à Marrakech pour sécuriser le village de la « COP 22″ de Bab Ighli, 2000 autres viendront s’ajouter ce samedi pour assurer le bon déroulement de la rencontre entre le Maroc et la Côte d’Ivoire et pour éviter que d’éventuels débordements de hooligans ne viennent déteindre sur le bon déroulement enregistré jusqu’à ce jour au niveau de la conférence sur le climat et qui vaut au pays hôte tous les éloges.
Alors que le choc de football se déroulera à guichets fermés avec une assistance record de 40.000 spectateurs venus des quatre coins du pays et de l’étranger, tout a été mis en œuvre pour isoler le grand stade de la ville du reste de la cité ocre et filtrer les entrées de manière à éviter les mouvements de foule en cas de victoire ou de défaite à Dieu ne plaise.
Pour plus de sécurité, les adolescents non accompagnés seront interdits d’accès au stade et des fouilles systématiques aux entrées seront menées pour éviter l’introduction d’objets qui gâcheraient cette fête footballistique et feraient perdre des points à l’équipe nationale, qui reste concentrée sur une victoire qui lui donnerait des ailes pour la suite de la compétition.

Commentaires