Mexique: au moins 40 meurtres à Ciudad Juarez depuis vendredi

Mexique: au moins 40 meurtres à Ciudad Juarez depuis vendredi

227
0
PARTAGER

« Ce sont des meurtres qui portent la signature du crime organisé, eu égard aux armes utilisées ainsi qu’à d’autres éléments », a déclaré à l’AFP cette source, et « c’est une des fins de semaines les plus violentes qu’on ait connues à Ciudad Juarez ces dernières années ».

 

Près de 3.000 personnes ont été tuées l’an dernier à Ciudad Juarez selon des statistiques gouvernementales, la violence poussant des dizaines de milliers d’autres à fuir et contraignant 70% des commerces de la ville à fermer.

Il y a un peu plus d’une semaine, des hommes armés ont fait irruption dans un bar et abattu huit personnes, dont six serveuses, tirant dans le tas, « au hasard », selon un porte-parole du parquet fédéral, Carlos Gonzalez, et la seule journée du 11 février s’est soldée par 18 morts en 24 heures.

D’autres régions du Mexique sont gagnées par les violences générées par le trafic de drogue, notamment les Etats de Tamaulipas, Nuevo Leon et San Luis Potosi.

A Acapulco sur la côte pacifique, quatre personnes ont été tuées par balles au cours du week-end, selon les autorités.

Mardi dernier, dans l’Etat de San Luis Potosi, un agent américain des douanes américaines a été tué dans une embuscade et son collègue blessé, selon les autorités américaines. Celles-ci ont renforcé les messages de prudence à destination de leurs ressortissants vivant ou voyageant dans le centre du Mexique.

L’attentat pourrait avoir été commandité par le gang de la drogue Zetas dont la présence est de plus en plus significative dans cette région en particulier, et au Mexique en général, selon les autorités américaines.

Le président mexicain Felipe Calderon a lancé, dès son entrée en fonction en décembre 2006, une campagne contre les cartels de la drogue, qui a mobilisé 50.000 militaires et des milliers de policiers fédéraux.

Depuis cette date, il y a eu plus de 34.600 morts victimes de règlements de comptes entre cartels ou d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Le président Calderon a annoncé samedi la mobilisation de renforts armés, sans dire combien d’hommes.

AFP_______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

Commentaires