Mexique: décès suspect du ministre de l’Intérieur dans un accident d’hélicoptère

Mexique: décès suspect du ministre de l’Intérieur dans un accident d’hélicoptère

300
0
PARTAGER

Avec notre correspondant à Mexico, Patrice Gouy

Lorsque l’hélicoptère dans lequel voyageait le ministre de l’Intérieur et six autres personnes a décollé, il y avait un banc de brouillard sur la capitale. Le pilote n’a pas suivi le plan de vol déposé pour se rendre à Cuernavaca, une ville située à 80 km de Mexico.

Les photos du désastre prises par les télévisions laissent perplexes. Elles montrent que l’hélicoptère Super Puma de la présidence, un appareil bimoteur de quatre tonnes, piloté par deux lieutenants-colonels de l’armée, c’est-à-dire des pilotes chevronnés, s’est écrasé sans raison apparente.

Cet appareil, relativement lourd, ne s’est pas brisé en deux ou trois morceaux mais a été comme pulvérisé sur 150 mètres. Incident technique? Attentat? Le président Felipe Calderon n’écarte aucune piste. Il y a tout juste trois ans, en novembre 2008, Juan Camilo Murillo, un autre ministre de l’Intérieur, mourrait dans un accident d’avion suspect.

Francisco Blake Mora appartenait au groupe très réduit du Conseil de sécurité nationale, chargé de la lutte contre le trafic de drogue. Toutes les hypothèses sont permises.

rfi.fr______________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires