Mezouar: Le Pacte national pour l’émergence industrielle donne plus de visibilité aux...

Mezouar: Le Pacte national pour l’émergence industrielle donne plus de visibilité aux investisseurs étrangers

184
0
PARTAGER

Ce pacte s’impose actuellement dans le paysage industriel marocain en termes de stratégie et de vision en s’appuyant sur un ensemble de secteurs clés porteurs tels que l’automobile, l’offshoring, l’aéronautique et l’électronique, a souligné M. Mezouar lors des 2èmes assises de l’industrie à Casablanca.

Ces secteurs à forte valeur ajouté ont permis la création, en 2010, de 15.000 emplois, atteignant ainsi les objectifs fixés par le pacte national pour l’émergence industrielle, a-t-il ajouté.

Aujourd’hui, deux nouveaux secteurs viennent enrichir et conforter ce pacte à savoir l’agroalimentaire et le textile, deux piliers de l’économie marocaine qui constituent les deux tiers du tissu industriel du pays, a précisé le ministre.

La diversification de l’offre marocaine a donné plus de visibilité aux investisseurs étrangers en quête de croissance à l’heure de la mondialisation, a-t-il estimé, mettant en avant les efforts soutenus déployés par le gouvernement marocain pour attirer plus d’investissements.

Il a cité, à cet égard, la mise au point d’une approche intégrée et adaptée aux besoins des secteurs industriels, l’instauration d’un climat propice à l’investissement, des mesures d’accompagnement, une offre foncière attrayante et une main d’ouvre qualifiée.

Les stratégies ambitieuses développées par le Maroc dans plusieurs secteurs tels les énergies propres, l’agriculture, la pêche et l’habitat ont ainsi contribué à mieux structurer l’offre marocaine en matière d’investissement, a-t-il relevé, précisant que cette démarche a été rendue plus attrayante par la simplification des procédures administratives, le renforcement de la bonne gouvernance et la transparence du monde des affaires, ce qui a permis de mieux accompagner les réformes.

A travers ces mesures incitatives et cette visibilité, l’investissement devient de plus en plus fluide, a dit M. Mezouar.

Le but de ces assises de l’industrie, organisées par le ministère de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies en partenariat avec la Confédération générale des entreprises au Maroc (CGEM) est de réunir toutes les parties prenantes (secteurs privé et public) du PNEI en vue de dresser un bilan d’étape de la 2ème année de mise en oeuvre de ce Pacte.

 

 

_____

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires