Midelt: Série de mesures pour la réussite de la rentrée scolaire

Midelt: Série de mesures pour la réussite de la rentrée scolaire

160
0
PARTAGER

-Propos recueillis par Mohamed Koursi -

 

Ces dispositions touchent différents aspects de la vie scolaire allant des préparatifs de la nouvelle rentrée à la mise à niveau des infrastructures, l’appui social aux familles démunies des élèves, le transport scolaire, le renforcement de l’offre scolaire, le chauffage, l’amélioration des conditions de travail du corps enseignant, les cantines scolaires et la gestion rationnelle des ressources humaines.

A travers ces différentes mesures, la délégation ambitionne ainsi réunir les conditions nécessaires pour assurer le bon déroulement de la nouvelle année scolaire, a indiqué le délégué provincial de l’éducation nationale, M. Ahmed Kikich, dans un entretien accordé à la MAP.

Dans ce cadre, il a été procédé à la mise en place de cellules et d’équipes de travail pour veiller au bon déroulement des préparatifs et des différentes opérations programmées, en particulier l’initiative royale « Un million de cartable » dont l’apport et le rôle n’est plus à démontrer dans l’éradication du phénomène du décrochage scolaire, a expliqué M. Kikich.

Toujours dans le domaine de la lutte contre la déperdition scolaire, le délégué a mis en relief le rôle des caravanes de mobilisation sociale qui sillonnent les différentes régions et communes de la province et se déplacent aux zones les plus enclavées pour convaincre les familles et les élèves ciblés à regagner l’école, notant que cette initiative a abouti à des résultats probants et a eu un franc succès auprès des catégories concernées.

S’agissant du renforcement de l’offre scolaire, M. Kikich a fait savoir que deux nouveaux établissements ouvriront leurs portes. Il s’agit, a-t-il précisé, d’un lycée (enseignement qualifiant) à Imilchil et un collège, doté d’un internat, à Outarbat, outre la programmation de la construction d’autres collèges dans les communes rurales de Bouzammou, Mzizal (en cours de réalisation), Zayda, Nzala et Boumiya.

La délégation se penche, d’autre part, sur l’étude de construction d’une école communautaire à Ait Abdi au titre de l’année financière 2011, alors deux autres écoles similaires sont programmées dans les communes de Tanourdi et Sidi Hamza, a-t-il relevé.

Et d’expliquer que la délégation a opté pour ce type d’écoles eu égard à son impact sur l’amélioration de la qualité de l’enseignement et son rôle dans le regroupement des élèves, la lutte contre le phénomène des classes composées de différents niveaux et partant promouvoir la scolarisation et faciliter l’accès des élèves à l’école dans ces régions montagneuses.

Cet effort déployé pour le renforcement de l’offre scolaire est de nature à contribuer à l’amélioration de l’indice de développement dans ces régions et de permettre à l’école de jouer son rôle dans le développement local à travers la qualification de l’élément humain, a-t-il poursuivi.

Concernant l’amélioration des conditions de travail du corps enseignant, notamment en milieu rural, le délégué a noté que la construction de 98 logements de fonction est programmée dans différentes communes rurales à savoir Imilchil, Gourama, Tounfit, Zayda et Boumiya et ce, dans le cadre d’une convention de partenariat entre les ministères de l’Education nationale et de l’Intérieur.

Il a ajouté que six nouveaux logements ont été construits cette année conformément à l’architecture locale, exprimant son espoir de voir cette expérience de ce genre de logements se généraliser sur l’ensemble du territoire de la province.

Par ailleurs, le responsable s’est attardé sur plusieurs actions entreprises par son établissement en dehors du programme d’urgence.

Il a, à ce propos, expliqué qu’il a été procédé notamment à l’embellissement des espaces scolaires, la rationalisation des penses des associations de « l’école de la réussite » et des ressources humaines, le renouvellement des conseils pédagogiques, la création des clubs scolaires, la mise en place des commissions de veille et d’une cellule d’écoute et au renforcement de la sécurité au sein et aux alentours des établissements scolaires.

M. Kikich a enfin saisi l’occasion pour mettre en exergue l’importance de l’entrée en vigueur de la pédagogie de l’intégration, qui se veut une innovation apportée par le programme d’urgence, rappelant que l’académie régionale de l’éducation et de la formation de Meknès-Tafilalet, dont relève la délégation de Midelt, figurait parmi les régions choisies pour l’expérimentation depuis 2009 de cette nouvelle méthodologie d’enseignement qui est actuellement en phase de généralisation aux différentes académies à l’échelle nationale.

map_________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires