MILOUD CHAABI : 5 RAISONS DE L’APPRÉCIER

MILOUD CHAABI : 5 RAISONS DE L’APPRÉCIER

710
0
PARTAGER

Sa holding « YNNA », qu’il préside et oriente assisté de ses enfants et de fidèles collaborateurs étend ses tentacules de l’industrie à l’immobilier et le BTP, en passant par la distribution et l’hôtellerie sans oublier l’agriculture, pour rester proche de sa terre d’origine, qu’il n’oublie jamais et vers laquelle il vient se ressourcer dès que son emploi du temps le lui permet.

- Il faut tout d’abord souligner en lui, une modestie exemplaire sans égal, due sans doute à ses origines modestes et toutes les autres valeurs qu’il enseigne avec fermeté à sa tribu qui se tient soudée dernière lui, surtout durant les dures épreuves traversées par ce patriarche dotée d’une rare force de caractère.
- Très nationaliste, bien qu’il ait choisi parfois d’aller investir dans d’autres pays, arabes notamment, comme en Libye en Tunisie et en Égypte, il toujours mis un point d’honneur à créer des emplois par milliers, trouvant qu’il s’agit d’un devoir envers son pays dont, dit-il , il n’attend rien en retour sauf un traitement équitable avec ses concurrents de la part de l’état

- Très pieu, Miloud Châabi, est le premier businessman à avoir imposé le commerce et l’hôtellerie »Halal » dans ses chaînes de distribution et hôtelières, qui continuent de se développer alors que bon nombre d’experts, notamment des banquiers lui avaient prédit une faillite retentissante pour avoir opté pour cette formule qui le priverait de rentrées importantes grâce à la vente d’alcools. Rien n’y fait et le milliardaire tient par dessus tout à ses convictions.

- Il a été le premier également à avoir lancé des résidences estudiantines privées dans plusieurs villes du pays avec un coût abordable et une gestion efficiente de ces cités universitaires dont les chambres sont très prisées par les familles aux revenus moyens qui y placent leurs enfants, principalement les filles, en raison de leur excellente réputation.

- Homme très riche, Miloud Châabi, qui n’a jamais été à l’école et qui a commencé en tant que simple ouvrier de bâtiment, n’oublie pas de venir en aide aux étudiants méritants qui veulent aller loin dans leurs études, en leur octroyant des bourses par le biais de la fondation qui porte son nom. Des étudiants qui, une fois leurs cursus terminés, seront les premiers à intégrer ses entreprises..

Malika Naciri

Actu-maroc.com

Commentaires