Miné par les sanctions internationales, l’Iran fait face à une pénurie de...

Miné par les sanctions internationales, l’Iran fait face à une pénurie de médicaments

295
0
PARTAGER

Depuis plusieurs semaines en Iran, certains médicaments manqueraient cruellement. Des médicaments que le pays importe. « Il y a des pénuries, notamment de médicaments destinés à lutter contre certains cancers, de médicaments pour traiter les insuffisances respiratoires ou contre des maladies comme le sida. Effectivement, il y a à l’heure actuelle un problème. Je dirais même que le problème commence à devenir assez grave », confirme Fereydoun Khavand, économiste à l’université Paris-V.

Théoriquement, les sanctions internationales ne touchent pas les produits de premières nécessité dont les médicaments. Mais l’Iran, qui ne peut plus exporter son pétrole comme avant, manque de devises. Et l’argent restant n’est pas toujours utilisé à bon escient. « En raison de la corruption, les importateurs qui ont obtenu des licences pour l’importation de ces médicaments, ont détourné une partie de ces devises pour importer autre chose, par exemple des produits cosmétiques », explique encore Fereydoun Khavand.

Certains préféreraient aussi revendre les produits qu’ils importent sur le marché noir, à des prix plus avantageux pour eux.

 

rfi.fr

actu-maroc.com

 

 

Commentaires