PARTAGER

C’est une opération de communication très originale que vient d’organiser la FISA, la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole » pour démontrer que la consommation de volaille et des œufs ne présente aucun danger pour l’homme après une série de rumeurs tenaces ces derniers mois qui ont causé des pertes immenses aux éleveurs.

A cet effet, cette fédération a convier les ministres concernés, ceux de l’agriculture et de la santé, des stars de la chanson comme Saad Lamjarrad et du ballon rond ainsi que d’autres célébrités à un repas hyper médiatisé composé de mets à base uniquement de viande de volaille et d’œufs, dont l’inévitable « Rfissa », un plat traditionnel très prisé par les familles marocaines et servi lors des grandes occasions. Celle-ci en était une pour réconcilier les consommateurs avec la viande blanche de volaille dont le marché a subi et continue de subir de graves perturbations après l’apparition de cas de grippes aviaire vite maîtrisée. Il s’est avérée que ce virus n’est pas pathogène pour l’homme et très peu pour la volaille. Les services concerné ont tout de m^me procédé à titre préventif à la vaccination de 50 millions de têtes, une opération qui a eu pour résultat de réduire les craintes des consommateurs et quia fini par les convaincre que la consommation de poulet et d’œufs n’avait aucune incidence négative sur leur état de santé.

Commentaires