Minorités : Les pays arabes rejettent toute tentative d’ingérence dans leurs affaires...

Minorités : Les pays arabes rejettent toute tentative d’ingérence dans leurs affaires intérieures

214
0
PARTAGER

Dans un communiqué, les dirigeants arabes dénoncent vigoureusement les actes terroristes perpétrés récemment dans certains pays arabes et se servant de prétextes d’ordre sectaire, religieux ou ethnique, relevant que ces attentats sont aux antipodes du patrimoine civilisationnel authentique de la région arabe.

Le communiqué a dénoncé les attentats qui ont visé récemment des églises à Bagdad et à Alexandrie, affirmant que ces actes ciblant des citoyens innocents tendent à alimenter la discorde et la discrimination entre les composantes des peuples arabes dans l’objectif de porter préjudice à la stabilité de la nation arabe.

Les dirigeants arabes expriment, en outre, leur soutien à la République du Yémen à la suite des actes criminels attentatoires à la sécurité, à la paix et à la stabilité dans ce pays.

Ils ont exprimé leur engagement à ne ménager aucun effort pour extirper le phénomène de terrorisme de ses racines et se sont élevés contre toute forme de terrorisme quelles qu’en soient l’origine et la motivation et contre toute tentative de dénaturer l’image de l’islam et de semer la discorde entre musulmans et chrétiens.

Les Etats arabes sont les premiers responsables de la protection de leurs citoyens, note le communiqué, qui exhorte la communauté internationale à honorer ses engagements en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.

Le sommet, ajoute le document, a invité la communauté internationale à répondre à l’appel égyptien pour l’organisation d’une conférence internationale sur le terrorisme « qui a affecté des innocents dans différentes régions du monde sans distinction de race, de sexe ou de religion ».

 

Commentaires