Maison A la une MISE EN GARDE DU MAROC A L’ENVOYÉ SPÉCIAL DE L’ONU, KOHLER

MISE EN GARDE DU MAROC A L’ENVOYÉ SPÉCIAL DE L’ONU, KOHLER

1935
0
PARTAGER
La phrase est passé presque inaperçue après les entretiens de mardi dernier à Lisbonne entre l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le conflit du Sahara, l’allemand Horst Kohler, et une délégation marocaine conduite par le chef de la diplomatie, Nasser Bourita. Ce dernier a tenu à souligner qu si le royaume applaudit l’initiative onusienne et l’encourage, il n’acceptera pas que d’autres organisations, régionales, continentales ou internationales n’interfèrent dans les efforts déployés dans le cadre de cette mission. Autrement dit et si l’on décrypte bien ces propos, Horst Kohler doit mettre fin à certains éléments de son approche qui l’on conduit à rencontrer des représentants de l’Europe mais surtout ceux de l’Union Africaine, actuels ou passés, qui relèvent tous, pour ces derniers, du camp opposé au Maroc et connus pour avoir entravé tout processus de paix.
L’envoyé spécial de l’Onu qui n’a pas répondu à cette mise en garde marocaine montrera, dans les prochains jours, s’il a effectivement retenu cette mise en garde en coupant court à ses contacts avec ces milieux, ou s’il l’a ignorée pour n’en faire qu’à sa guise, et peu importe ce qu’en pense Rabat. dans un bilan d’étape sur ses entretiens passées, l’envoyé spécial doit faire avant fin mars un rapport détaillé devant le Conseil de Sécurité de l’Onu,l’occasion pour la diplomatie marocaine de vérifier ses bonnes, ou dans le cas contraire, mauvaises intentions à l’égard de la cause défendue par le royaume face à des adversaires remuants et déterminés.
Par Jalil Nouri
Actu-maroc.com

Commentaires