Mme Akharbach reçoit une délégation de parlementaires colombiens

Mme Akharbach reçoit une délégation de parlementaires colombiens

85
0
PARTAGER

L’entretien a porté sur les moyens de consolider la coopération parlementaire et de renforcer l’action intergouvernementale, en vue d’enrichir le dialogue politique et promouvoir la compréhension et l’action commune entre le Maroc et la Colombie, indique un communiqué du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

A cette occasion, Mme Akharbach a réitéré la disposition du Royaume à examiner les moyens visant à renforcer les échanges et les partenariats entre les deux pays dans les domaines potentiellement porteurs, appelant en ce sens à

la mise à jour des instruments juridiques régissant les échanges commerciaux bilatéraux et à l’encouragement de l’échange régulier de visites des opérateurs économiques.

Evoquant la question du Sahara Marocain, la Secrétaire d’Etat a salué la position officielle de la Colombie, « position conforme à la légalité et au droit international, puisqu’elle opte pour l’accompagnement du processus onusien visant à régler définitivement ce différend régional », ajoute la même source.

Mme Akharbach a également informé la délégation colombienne des derniers développements de la cause nationale notamment après le dernier round des négociations, tenu du 5 au 7 juin à Manhasset, et l’adoption par le Conseil de sécurité de l’Onu de la résolution 1979, qui a réaffirmé la conformité à la légalité internationale et le caractère démocratique de la proposition marocaine d’autonomie des provinces du sud, poursuit le communiqué des affaires étrangères.

La secrétaire d’Etat a dénoncé, à cet égard, les positions de refus et d’obstructionnisme des autres parties qui font fi des souffrances des populations séquestrées depuis plus de 35 ans dans les camps de Tindouf fermés à toute protection internationale.

La confiscation de leurs droits humains les plus élémentaires a rendu certaines franges de ces populations coupées du monde extérieur plus vulnérables au recrutement par les réseaux terroristes et de trafic de drogue de plus en plus actifs dans la région Sahélo-Saharienne, a-t-elle dit.

Par la même occasion Mme Akharbach a informé la délégation colombienne des différents projets lancés par SM le Roi Mohammed VI, dont la réforme de la constitution, en soulignant que le projet de la nouvelle Loi fondamentale soumis à référendum le 1er juillet prochain, constitue une étape importante et une confirmation claire et irréversible du processus des réformes déjà engagés par le Royaume.

La secrétaire d’Etat a, par ailleurs, abordé à cette occasion les avancées réalisées au Royaume dans le domaine de la consolidation des droits humains, citant notamment la réforme du Code de la famille et la promotion du statut de la femme, les recommandations de l’Instance équité et réconciliation, la réforme du champ religieux et la libéralisation du champ audiovisuel.

De même qu’elle a fait état de la création du Conseil économique et social, l’installation du Conseil national des droits de l’homme, la mise en place de l’institution du Médiateur et la création de la délégation interministérielle aux Droits de l’Homme, conclut le communiqué.

 

 

MAP__________________________

 

 

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires