Mme Skalli souligne la nécessité de lancer des chantiers relatifs à la...

Mme Skalli souligne la nécessité de lancer des chantiers relatifs à la promotion des droits de l’enfant

297
0
PARTAGER

S’exprimant lors d’une rencontre de concertation organisée par son département en collaboration avec des associations de la société civile sur les rapports périodiques numéros 3 et 4 du Maroc concernant la mise en œuvre de la convention relative aux droits de l’enfant, la ministre a insisté sur la nécessité de renforcer la politique de protection de cette frange et d’instaurer une stratégie nationale et régionale pour la réalisation de cet objectif, notamment pour l’éradication de certains phénomènes dont l’emploi des enfants.

Elle s’est dite, par la même occasion, convaincue que le chantier de régionalisation avancée contribuera au renforcement des compétences et d’assister les acteurs locaux dans le domaine de l’enfance, mettant l’accent sur l’importance d’accompagner la gouvernance locale et régionale dans l’instauration de stratégies centrales sur les priorités dans le domaine des droits de l’enfant.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du processus d’élaboration, entre 2003 et 2010, des rapports 3 et 4 du Maroc pour la mise en œuvre de la convention relative aux droits de l’enfant.

Ces rapports mettent en exergue les progrès réalisés par le Maroc en matière de promotion des droits de l’enfant, a souligné Mme Skalli, relevant que ces deux documents insistent sur les efforts déployés, ainsi que les contraintes à la mise en Âœuvre des politiques relatives aux droits de l’enfant.

Après avoir rappelé la ratification par le Maroc de la convention relative aux droits de l’enfant et les protocoles facultatifs concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés et la lutte contre l’exploitation sexuelle, Mme Skalli a souligné que la participation de la société civile dans la suivi et la mise en Âœuvre des stratégies et programmes concernant l’enfant a connu une nouvelle impulsion à travers la dynamique enclenchée par l’INDH.

Pour sa part, le directeur exécutif l’Observatoire national des droits de l’enfant M. Said Raji a mis l’accent sur les efforts de la société civile pour la mise en Âœuvre de la stratégie relative aux droits de l’enfant.

Il a souligné la nécessité de mobiliser les efforts de toutes les associations oeuvrant dans le domaine des droits de l’enfant, les invitant à participer à des sessions de formation qui seront organisées pour permettre l’élaboration des rapports périodiques selon les normes des organisations internationales des droits de l’enfant.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires