PARTAGER

Il n’y a rien qui permet de dire que le roi Mohammed VI a effectivement et officiellement intervenu pour un début de règlement de la crise du Golfe, mais de nombreuses sources dans les zcapitales arabes pensent que c’est à son initiative que l’Arabie Saoudite aurait décidé de faire un grand geste en faveur des pèlerins du Qatar avec lequel les relations diplomatiques sont rompues depuis début juin, suite à une crise sans précédent. Le roi Mohammed VI avait rendu une visite de courtoisie au roi Salmane en visite privée à Tanger au nord du Maroc et aurait abordé avec ce dernier, en tant que commandeur des croyants, le problème des pèlerins du Qatar qui seront privés du « haj » cette année, en raison de la fermeture des frontières de leur pays avec le voisin saoudien. Cette initiative aurait finalement porté ses fruits, puisque sur ordre du m^me roi Salmane, Ryad a annoncé avoir autorisé les pèlerins qataris à se rendre au grand pèlerinage qui doit débuter dans les prochains jours. Plus encore, dans un geste magnanime et un élan de générosité, le souverain wahabite aurait également décidé d’envoyer des avions de la compagnie saoudienne au Qatar à ses frais de m^me qu’il a promis de prendre en charge tous les frais de pèlerinage. Un geste qui pourrait ouvrir la voie à d’autres en vues d’un règlement définitif de cette crise inutile et qui n’a pas leu d’être.

Commentaires