Mondial-2022: l’émir du Qatar nie les allégations de triche

Mondial-2022: l’émir du Qatar nie les allégations de triche

452
0
PARTAGER
L’émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, qui doit accueillir le Mondial-2022, a nié jeudi lors d’une visite à Washington les accusations de triche dans l’attribution de son organisation.

« Ces allégations, je dirais simplement que la Fifa a eu des gens qui ont enquêté. Tout ce sur quoi ils ont enquêté, avec tout le monde, avec tous les responsables du Qatar, ils ont conclu qu’il n’y avait rien » à ce sujet, a répondu l’émir devant des centaines d’étudiants de l’université Georgetown dont le président lui a posé quelques questions triées sur le volet.

Le Qatar a maintes fois démenti les accusations de corruption depuis qu’il a obtenu en décembre 2010 l’organisation du Mondial-2022 de football, mais l’émir qui a accédé au trône en juin 2013 s’exprime extrêmement rarement sur le sujet.

« Cette Coupe du monde est pour tous les Arabes »

« Cette Coupe du monde est pour tous les Arabes et c’est pour cela que nous avons remporté » son attribution, a assuré cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, rappelant que les Etats-Unis et le Qatar étaient concurrents pour pouvoir organiser la compétition

« Vous devez savoir que vous pouvez perdre de temps en temps », a-t-il plaisanté à l’adresse de l’Amérique, faisant rire l’assistance.

Il n’a en revanche pas été interrogé sur la polémique du moment concernant une possible tenue du Mondial en novembre-décembre 2022, plutôt qu’à l’été.

Commentaires