Morocco Mall attire le regard

Morocco Mall attire le regard

381
0
PARTAGER

Le Morocco Mall, qui ouvre ses portes au grand public lundi à Casablanca, s’affirme comme l’un des équipements commerciaux les plus spectaculaires d’Afrique qui n’a rien à envier aux «temples de la consommation» dans le monde, souligne la presse française lundi.

Avec son «bâtiment futuriste, dessiné par l’architecte italien Davide Padoa», ce gigantesque centre commercial «n’a rien à envier aux plus luxueux centres commerciaux américains, européens ou de la péninsule arabique», écrit le quotidien économique «Les Echos».

«Impossible de le rater en longeant la corniche surplombant l’océan Atlantique à Casablanca», écrit, pour sa part, «Le Figaro», «avec son dôme Imax et ses faux airs de gigantesque chapiteau, le Morocco Mall, qui ouvre aujourd’hui, attire le regard».

Le premier centre commercial en Afrique, qui compte trois étages, «n’a rien à envier aux temples de la consommation de Dubaï ou d’Abu Dhabi. On y trouve une profusion de boutiques (350), un grand magasin (Les Galeries Lafayette), une Fnac et un hypermarché», précise le journal.

«Plus inattendu, poursuit-il, il regorge des lieux de divertissement (une patinoire, un aquarium, une fontaine musicale, un cinéma en 3 D) et des dizaines de restaurants».

La presse française met en exergue notamment la présence des Galeries La Fayette et de la Fnac qui opèrent, ainsi, leur «première implantation africaine» en terre marocaine.

Cette aventure a commencé il y a quatre ans, lorsque Salwa Akhannouch, présidente d’Aksal, à l’origine de ce projet, a rencontré les dirigeants des Galeries Lafayette pour leur faire une proposition : ouvrir en franchise un grand magasin à leur marque au Morocco Mall à Casablanca, rappelle Le Figaro.

Ils lui ont prêté une oreille attentive car elle avait une expérience réussie du commerce avec l’introduction des marques d’Inditex (Zara, Massimo Dutti…) au Maroc, ajoute le quotidien.

«L’étude de marché s’est avérée concluante, nous avons donc dit oui alors que nous avions refusé un projet similaire en Tunisie», explique Paul Delaoutre, directeur général de la branche grands magasins du groupe Galeries Lafayette.

«Même cheminement ou presque pour la Fnac», ajoute le journal, notant que «l’enseigne de produits culturels ne se serait pas implantée dans ce pays du Maghreb si Aksal ne l’avait pas sollicité pour ouvrir un magasin en franchise».

Soucieuses de faire respecter leur ADN, les Galeries Lafayette de Casablanca reprennent à travers leur façade «le design de la coupole présente dans le vaisseau amiral de la marque, boulevard Haussmann (à Paris)», ajoute le journal, précisant que «le marionnettiste qui fait les vitrines de Noël est le même au Maroc et à Paris».

‘La Figaro’ indique, par ailleurs, que le groupe Aksal qui ne doute pas du succès du Morocco Mall a déjà un autre projet pour la capitale. «Nous avons l’intention d’ouvrir en 2014 un centre commercial à Rabat de 35.000 m2 avec 150 à 200 boutiques», affirme au quotidien une source du groupe.

Par MAP _________

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires