Maison A la une MYRIAM BENSALAH QUITTE LA CGEM SUR UN BILAN LOUABLE

MYRIAM BENSALAH QUITTE LA CGEM SUR UN BILAN LOUABLE

837
0
PARTAGER

Elle a été la première femme à diriger le patronat marocain et elle aura largement marqué son mandat au sein de cette confédération mais également aux yeux de ses interlocuteurs parmi lesquels, le gouvernement et le syndicats.

Très présente sur la scène internationale, maintes fois décorée de plusieurs hautes distinctions, elle aura accompagné avec succès la dynamique insufflée par le Roi Mohammed VI pour une grande présence des entreprises marocaines à l’international, notamment sur le continent africain qu’elle a sillonnée cs dernières années. Myriam Bensalah s’est distinguée par sa force de caractère et sa détermination à toute épreuve quand il s’agissait de défendre les intérêts du patronat. Les deux chefs de gouvernement sous lesquels elle eu à batailler, Benkirane et El Othmani, n’ont jamais tari d’éloges à son égard et se sont toujours félicités de l’avoir eu pour partenaire social, y compris lors des négociations les plus difficiles. Seuls les syndicats trouvent à redire dans cette avalanche de bonne appréciations, eux qui lui font le reproche d’avoir été la présidente de de la CGEM, la plus coriace, la plus avare en concessions et d’incarner l’aile la plus anti-sociale du patronat marocain. Des reproches qui la laissent de marbre.

Dès le mois de mai prochain , Myriam Bensalah reviendra à ses responsabilités au sein du groupe familial, Holmarcom, sans avoir réalisé son rêve d’être ministre.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires