PARTAGER

La première chaîne de télévision « Al Oula » a fait fi encore une fois
de toutes les règles professionnelles et du respect des téléspectateurs,
en annulant sans aucune justification une émission consacrée à la lumière
du dernier discours royal aux résidents marocains à l’étranger et annoncée
depuis longue date dans le cadre du programme bimensuel « Daif El Oula ».

Cette censure déguisée ne fait pas plaisir à tous ceux qui devaient
y participer mais surtout à tous les téléspectateurs concernés par le
sujet et qui s’attendaient à être informés des changements qu’allait
leur apporter le contenu du discours royal. Une déception accentuée
par le fait que le thème a été remplacé par un autre relatif aux
élections qui pouvait attendre le prochain rendez-vous de la diffusion
de cette émission, car la vraie raison de l’annulation est à chercher
ailleurs.

En effet, certains représentants de la communauté marocaine établie à
l’étranger et invités dans le cadre initial du thème des RME ne
s’étaient pas cachés de faire le procès et de vouloir en découdre lors
du débat avec les représentants du ministère en charge de cette
communauté mais surtout avec ceux du CCME, le conseil en charge
également de ses intérêts, deux entités critiquées avec virulence par
ces RME qui les accusent de ne rien faire de concret pour défendre la
diaspora.

Par Jalil Nouri

Commentaires