Nestlé, cible du clan Ben Ali

Nestlé, cible du clan Ben Ali

329
0
PARTAGER

Alors âgé d’à peine 24 ans, en 2005,  Mohamed Sakhr El-Materi était à la tête d’une holding florissante. Intéressé par l’entité tunisienne de Nestlé, il est parvenu, grâce aux « ordres » donnés par le « Palais de Carthage », à s’accaparer de plus de 40% du capital détenu par la BNA (26,6%) et la STIL (14%), de manière toute à fait « illégale », rapporte Le Monde qui cite Mélanie Kholi, porte-parole de Nestlé. Montant de cet acquisition forcée : 3 millions d’euros.

Pourtant, quatre ans plus tard, quand Princesse Holdings a revendu ses parts, la somme pour ces 40% a explosé à 23 milliions d’euros, d’après l’enquête de TSR et du Monde. Une plus-value de 19 millions pour le gendre du président Ben Ali. Sur ce point, « Nestlé refuse de confirmer ou d’infirmer », précise Le Monde.

lefigaro.fr

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires